L'Université

Figures marquantes

L'Université a vu défiler des figures marquantes qui ont écrit des pages de l'histoire suisse, voire mondiale...

A l'image de la première femme professeure dans une université suisse, Sophie Piccard, ou de nombreux prix Nobel dont le chemin a, un jour ou l'autre, passé par Neuchâtel. 

André Aeschlimann
Ancien professeur de zoologie de 1972 à 1994. Spécialiste de la maladie de Lyme véhiculée par les tiques, André Aeschlimann a également présidé l'Académie suisse des sciences naturelles, le Conseil de la recherche du Fonds national suisse et la Fédération mondiale des parasitologues.

Pierre Aubert
Avocat, licencié en droit de l'Université de Neuchâtel. Conseiller fédéral de 1978 à 1987, il fut en charge du Département fédéral des affaires étrangères et président de la Confédération en 1983 et 1987. Durant son mandat, il définit une politique suisse des droits de l'homme engagée.

Eddy Bauer (1902-1972)
Ancien recteur, nommé professeur d'histoire à l'âge de 26 ans. Il passa ses années de doctorat à l'Ecole des chartes à Paris consacrée au Moyen Age. Passionné d'histoire militaire, major dans l'Armée suisse, il publie en 1947 La Guerre des Blindés, un classique consacré à la Seconde Guerre mondiale.

Thierry Béguin
Licencié en droit, avocat, juge d'instruction puis procureur général du canton de Neuchâtel pendant 17 ans, conseiller d'Etat de 1997 à 2005. Il a également siégé à Berne comme Conseiller aux Etats radical de 1987 à 1999. Très attaché à la défense du français, il préside désormais plusieurs associations à but culturel dont l'Institut neuchâtelois.

Anne Benoît
Docteure en droit de l'Université de Neuchâtel, avocate et historienne. Collaboratrice scientifique à l'Office fédéral de la justice, elle a reçu le Prix Nexans 2008 pour sa contribution significative à la recherche dans le domaine du droit constitutionnel, suisse et comparé.

Willy Benz
Ancien étudiant en physique de l'UniNE, professeur d'astrophysique à l'Université de Berne, il est membre du «Space Science Advisory Committee» de l'Agence spatiale européenne, ainsi que de l'Académie internationale d'astronautique et du Conseil suisse de la science et de la technologie.

Didier Berberat
Avocat, licencié en droit. Conseiller communal socialiste à la Chaux-de-Fonds, en charge de l'instruction publique et des affaires sociales, il siège également au Conseil national à Berne.

Alain Berset
Dr ès sciences économiques de l'Université de Neuchâtel. Député socialiste au Conseil des Etats de 2003 à 2011, il en assume la présidence en 2009. En 2012, il succède à Micheline Calmy-Rey au Conseil fédéral. Comme universitaire, il a mené des recherches scientifiques sur le développement économique régional et les migrations.

Anne-Claude Berthoud
Dr en linguistique de l'UniNE, professeure à l'UNIL. Spécialiste de politique linguistique, elle siège au sein du Conseil européen pour les langues, ainsi que du Conseil de la Recherche du Fonds national suisse. Elle est notamment l'auteure de nombreuses études sur le plurilinguisme.

Jean Berthoud
Licencié en sciences économiques de l’Université de Neuchâtel et titulaire d’un MBA de Columbia University. Jean Berthoud est président du conseil d’administration et principal actionnaire de la Banque Bonhôte & Cie SA à Neuchâtel. Il occupe également la présidence de la Fondation de la société neuchâteloise de sciences économiques.

Pierre Bovet (1878-1965)
Professeur de philosophie et psychologie à l'UniNE. Directeur de l'Institut JeanJacques Rousseau à Genève, il est co-fondateur en 1925 du Bureau international d'éducation (BIE). Penseur engagé dans l'éducation nouvelle, il publie "Le génie de Baden-Powell", relatant l'œuvre du père du scoutisme, dont il est un fervent admirateur.

Christophe Brandt
Dr h.c. de l'Université de Neuchâtel et chargé de cours. Spécialiste en techniques photographiques de renommée internationale, il fonde en 1986 l'Institut suisse pour la conservation de la photographie, un pilier du MEMORIAV, l'association faîtière suisse de la conservation du patrimoine documentaire.

Ferdinand Buisson (1841-1932)
Prix Nobel de la Paix en 1927, Ferdinand Buisson a enseigné à l'Académie de Neuchâtel de 1866 à 1870. Cette période d'exil en Suisse est motivée par le refus du jeune professeur de philosophie de prêter serment d'allégeance au Second Empire (Napoléon III).

Didier Burkhalter
Licencié en sciences économiques. Homme politique neuchâtelois (Parti libéral radical) élu au Conseil fédéral en 2009, succédant à Pascal Couchepin. Ancien conseiller communal de la Ville de Neuchâtel, il a été conseiller national de 2003 à 2007, puis membre du Conseil des Etats depuis 2007.

Jean Cavadini
Licencié en lettres. Ancien conseiller d'Etat neuchâtelois, puis conseiller national, ce politicien libéral a présidé pendant 12 ans la RTSR (Radio Télévision Suisse Romande). Il fut également président de la convention patronale de l'industrie horlogère suisse de 1993 à 2007.

Pierre Centlivres
Ancien directeur de l'Institut d'ethnologie de l'Université de Neuchâtel, il a été conseiller du musée national afghan à Kaboul entre 1964 et 1966. Il a mené de nombreuses recherches en Afghanistan avec son épouse Micheline CentlivresDemont. Le couple a entre autres écrit « Revoir Kaboul ».

Gaston Clottu (1912-1995)
Avocat et notaire, licencié en droit et sciences économiques, Dr honoris causa. Conseiller d'Etat de 1953 à 1969, il a siégé durant cinq législatures au Conseil national. A la demande du Conseil fédéral, il dirige une commission pour élaborer une politique culturelle de la Suisse dont le rapport sera publié en 1975.

Michel Egloff
Professeur honoraire en archéologie préhistorique, officier de l'Ordre des Palmes Académiques en 2006. On lui doit la création du Laténium, le plus grand musée d'archéologie de Suisse, érigé à Hauterive en 2001. Il en fut le premier directeur.

Jérôme Faist
Professeur de physique, co-inventeur du laser à cascade quantique et co-fondateur de la société Alpes Lasers. Directeur du laboratoire de physique mésoscopique à Neuchâtel de 1997 à 2007, lauréat du Prix Latsis 2002, il poursuit actuellement ses recherches à l'ETH Zurich.

Remo Fasani (1922-2011)
Professeur honoraire de langue et de littérature italiennes. Poète reconnu, Remo Fasani est né à Mesocco (vallée italophone des Grisons) en 1922. Etudes à Coire, Zurich et Florence. Il réside aujourd'hui à Neuchâtel. Son dernier recueil, "L'Eternité dans l'instant", a fait l'objet d'une présentation publique en 2008.

Jean-Pierre Ghelfi
Licencié en sciences économiques. Ancien vice-président de la Commission fédérale des banques et ancien président du Conseil d'administration de la Banque cantonale neuchâteloise. Il est connu pour ses prises de position critiques à l'égard des grandes banques dans le contexte de la crise économique mondiale.

Philippe Gnaegi
Dr en droit et sciences économiques, ancien chargé de cours de l'UniNE. Directeur du Lycée Jean-Piaget Ecole supérieure de commerce de Neuchâtel, député libéral-radical au Grand Conseil, il siège au Conseil d'Etat entre 2009 et 2013.

Blaise Godet
Ambassadeur, avocat, licencié en droit de l'Université de Neuchâtel. Blaise Godet a embrassé une carrière diplomatique en 1974. Depuis novembre 2008, il est en poste à Pékin, comme ambassadeur de Suisse en Chine, en Corée du Nord et en Mongolie.

Pierre Graber (1908-2003)
Avocat, étudiant en droit à l'Université de Neuchâtel puis à Vienne. Conseiller fédéral de 1970 à 1978, il a contribué à la ratification de plusieurs dossiers importants : sécurité et coopération en Europe, convention européenne des droits de l'homme, traité de non-prolifération nucléaire.

Anne-Lise Grobéty  (1949-2010)
Romancière et nouvelliste, Anne-Lise Grobéty a fait des études de lettres à l'Université de Neuchâtel, ainsi que du journalisme et de la politique. Son oeuvre, marquante en Suisse romande, a été couronnée notamment par le Prix GeorgesNicole, le Prix Rambert et le Grand Prix C.F. Ramuz.

Charles-Edouard Guillaume (1861-1938)
Ancien élève de l'Académie de Neuchâtel, il reçoit le Prix Nobel de physique en 1920 pour ses travaux sur des alliages métalliques. De 1915 à 1936, il fut directeur du Bureau international des poids et mesures à Paris, gardien du célèbre mètre étalon, longueur de référence jusqu'en 1960.

André Haemmerli
Ingénieur en microtechnique de l'UniNE, docteur en "bioengineering" de l'Université de l'Utah (USA). Directeur Général de Johnson & Johnson à Neuchâtel depuis 2001, il est à la tête d'un groupe actif dans de multiples domaines médicaux (neurochirurgie, traumatologie, chirurgie de la colonne vertébrale, gynécologie, médecine du sport, obésité).

Jules Humbert-Droz (1891-1971)
Enfant de la Révolution, communiste authentique. Auteur d'une thèse soutenue à l'Université de Neuchâtel en 1914 sur le thème: "Christianisme et socialisme".

Jean-Frédéric Jauslin
Licencié en mathématiques de l'UniNE, docteur en informatique (EPFZ). Après avoir travaillé dans le secteur des assurances, il devient directeur de la Bibliothèque nationale suisse en 1990, avant de prendre la tête de l'Office fédéral de la culture (OFC) en avril 2005. En 2013, il est chargé par le Conseil fédéral d’assurer la représentation de la Suisse auprès de l’UNESCO et de la Francophonie

Alexandre F. Jetzer
Avocat, licencié en droit et économie de l'Université de Neuchâtel. Ancien membre de la direction générale du groupe Sandoz, il siège au Conseil d'administration de Novartis. Il est aussi consultant auprès de la Compagnie Financière Michelin, des gouvernements turc et malaisien, ainsi qu'en Chine.

Jean-Louis Juvet
Professeur honoraire d'économie à l'Université de Neuhâtel et vice-recteur, ancien administrateur auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il a présidé le Conseil du Centre international d'étude du sport (CIES) de 1996 à 2008. Il est également président d'honneur de l'Association des Jeunesses musicales suisses.

Denis Knoepfler
Professeur honoraire d'archéologie classique et d'histoire ancienne, membre de la British Academy, grand spécialiste des cités grecques, premier Suisse à obtenir une nomination au Collège de France en 2003. Il y dispensa un cours intitulé "Athènes à l'époque de Lycurgue (338-322 avant J.-C.) : état des lieux et des questions".

Agota Kristof  (1935-2011)
Ecrivaine d'origine hongroise, ancienne étudiante du Séminaire de français moderne, Prix 2009 de l'Institut neuchâtelois. Son premier roman «Le Grand Cahier» (1986) lui vaut le Prix du Livre européen et un succès international. Il 6 forme une trilogie avec «La Preuve» et «Le Troisième Mensonge ».

Laurent Kurth
Licencié en sciences économiques, ancien chef du Service de l'emploi du canton de Neuchâtel, il siège de 2004 à 2012 au Conseil commual de la Chaux-de-Fonds sous les couleurs socialistes. Il accède en 2012 au Conseil d'Etat neuchâtelois.

Monique Laederach (1938-2004)
Licenciée en lettres, poétesse, écrivain, vice-présidente du Pen-Club international. Elle fut récompensée par de prestigieuses distinctions – dont le Prix Schiller à deux reprises – couronnées par une bourse Pro Helvetia. Professeure d'allemand, elle a notamment traduit des œuvres de Kafka, Rilke et Goethe.

Anne-Marie Losonczy
Professeur ordinaire en anthropologie culturelle à l'UniNE (1995-99). Actuellement directrice d'études à l'École Pratique des Hautes Études (Sciences Religieuses) à la Sorbonne, elle s'intéresse aux rituels et à l'organisation sociale des sociétés métissées d'Amérique latine qu'elle a abordées dans sa thèse de doctorat "Les Saints et la forêt".

Dick Marty
Dr en droit, licencié de l'Université de Neuchâtel, dont il a accepté la présidence du Conseil pour la législature 2010-13. Ancien conseiller d'Etat du Tessin, Dick Marty siège au Conseil des Etats depuis 1995, Rapporteur de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, il a révélé en 2006 l'existence de centres de détentions secrets de la CIA.

Mauro Moruzzi
Chef de la division Relations internationales du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation, responsable des tâches internationales en la matière, Mauro Moruzzi est titulaire de deux licences en langues et littératures française, allemande et italienne, et en journalisme, aux universités de Neuchâtel et de Bologne.

Mohammed Mossadegh (1882-1967)
Docteur en droit de l'Université de Neuchâtel. Premier ministre d'Iran (1951- 1953), il est connu pour être le principal artisan de la nationalisation de l'industrie pétrolière iranienne. Il fut élu homme de l'année 1951 par le magazine Time. Talent précoce, il avait exercé la fonction d'inspecteur des finances dès l'âge de quinze ans.

Antoine Müller
Physicien, ancien post-doctorant. Il est directeur d'Alpes Lasers, une spin off de l'Université fondée en 1998 qui fabrique des lasers à cascade quantique développés par le groupe de Jérôme Faist. Ce laser équipe des instruments d'analyses de gaz et sera notamment utilisé par une mission de la NASA sur Mars.

Denis Oswald
Avocat, professeur de droit à l'Université et directeur du Centre international d'étude du sport. Médaillé de bronze aux JO de 1968 en aviron. Il est actuellement membre du Comité international olympique, où il préside la commission de coordination des Jeux de la XXXe Olympiade à Londres en 2012.

Fausto Pellandini
Professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel, il a fondé l’Institut de microtechnique de l’Université de Neuchâtel en 1975, institut qu’il a également dirigé pendant 10 ans.
Ce Tessinois, professeur d’électronique spécialisé en traitement du signal, fait partie de nombreuses commissions nationales et internationales.

Julien Perrot
Diplômé en biologie. Agé d'à peine onze ans lorsqu'il fonde en 1983 la revue La Salamandre, le naturaliste en herbe deviendra en 1997 le plus jeune rédacteur en chef professionnel de Suisse romande. Dans la foulée, il lancera la Petite Salamandre destinée aux enfants, ainsi qu'un Festival annuel.

Max Petitpierre (1899-1994)
Avocat, professeur de droit à l'Université de Neuchâtel depuis 1926. La Suisse doit à ce conseiller fédéral son retour dans le jeu diplomatique de l'après-guerre. Cet homme d'Etat a permis à la Confédération de faire entendre sa voix grâce au concept de «neutralité active».

Jean Piaget (1896-1980)
Psychologue de l'enfance mondialement reconnu, épistémologue brillant multipliant les approches scientifiques (naturalisme, philosophie, sociologie), trente fois docteur honoris causa. A Neuchâtel, il enseigna la psychologie et l'histoire des sciences. Il consacra sa vie à percer les mystères de la cognition. (Site web : Jean Piaget)

Sophie Piccard (1904-1990)
Mathématicienne, première femme nommée professeure en Suisse. Née à SaintPétersbourg, de père suisse et de mère russe, elle poursuit ses études à Lausanne où elle obtient sa licence ès sciences en 1927 et son doctorat en 1929. Elle enseigne la géométrie et les sciences actuarielles.

Edmond Privat (1889-1962)
Professeur d'anglais à l'UniNE. Après des études de lettres à Cambridge et à la Sorbonne, il devient journaliste à Paris. Sa thèse de doctorat en 1918 porte sur la question polonaise. Dès les années trente, il se consacre à l'Inde. Pacifiste convaincu, il organise l'accueil de Gandhi en Suisse et assume la présidence du Comité pour l'indépendance de l'Inde.

Bernhard Pulver
Chargé de cours de droit public à l'Université de Neuchâtel. Membre des Verts depuis 1983, il a fait partie du gouvernement de la ville de Berne de 1997 à 1999, avant de siéger au Grand Conseil de son canton. Depuis juin 2006, il est élu Conseiller d'Etat en charge du Département de l'instruction publique.

Matthieu Reeb
Licencié en droit, avocat. Secrétaire Général du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne, il est l'éditeur du «Recueil des sentences du TAS 1986-1998». L'ouvrage a remporté en 1999 le Prix René Cassin, récompense octroyée tous les trois ans par l'Académie Française des Sciences Morales et Politiques.

Alain Ribaux
Licencié en droit de l'Université de Neuchâtel, il préside le Tribunal de La Chaux-de-Fonds avant d'être nommé juge au Tribunal cantonal. En 2008, il est élu au Conseil communal de Neuchâtel sous la bannière du PLR, puis au Conseil national, charges qu'il quitte en 2013 suite à son élection au Conseil d'Etat.

Denis de Rougemont (1906-1985)
Licencié ès Lettres. Ecrivain, fondateur du personnalisme, pionnier du fédéralisme européen. Il signe de nombreux essais, dont la Politique de la Personne, Penser avec les Mains, Journal d'Allemagne, L'Amour et l'Occident, La Part du Diable, Lettre ouverte aux Européens.

Alain Robert
Licencié en sciences économiques de l'Université de Neuchâtel. Membre du Group Managing Board de l'UBS, Alain Robert a effectué toute sa carrière au sein de l'Union de Banques Suisses depuis 1979. Il y a occupé des postes à Neuchâtel, Zurich, Toronto et Genève.

Jean Rychner (1916-1989)
Professeur de langue et littérature du Moyen-Age (1949 – 81), ancien directeur de la Fondation suisse de la Cité universitaire à Paris, membre de l'Académie royale de Belgique. Enseignant hors pair, il fut également directeur adjoint de la Bibliothèque de la Ville de Neuchâtel.

Yves Sandoz
Avocat, docteur en droit de l'Université de Neuchâtel. Délégué du CICR de 1968 à 1973, il a effectué des missions sur le terrain, notamment au Nigeria, en Israël et dans les territoires occupés, au Bangladesh et au Yémen. De 1975 à 2000, il fut directeur du droit international au sein du CICR.

Rémy Scheurer
Professeur honoraire. Spécialiste de l'histoire médiévale, il est notamment coauteur avec Loris Petris de la correspondance du cardinal Jean Du Bellay (1492- 1560). Recteur de l'Université entre 1987 et 1991, il siégea à Berne comme conseiller national libéral de 1991 à 2003.

Jean Studer
Avocat, licencié en droit de l'Université de Neuchâtel. Conseiller d'Etat socialiste entre 2005 et 2012, en charge de la justice, de la sécurité et des finances. Il occupe actuellement la présidence du Conseil de la Banque nationale suisse.