Fermer

Société Neuchâteloise des Sciences Naturelles

La Société Neuchâteloise des Sciences Naturelles

Excursions scientifiques 2015

SNSN Excursions Scientifiques 2015 - Programme et Inscription

 

Cycle des conférences 2015/2016: Programme complet 

 Programme Conférences SNSN 2015-2016 (PDF)

 

Conférences 2015/2016

 

mercredi 4 novembre 2015

Des microbes au service du patrimoine culturel

Dr. Edith Joseph, Laboratoire de microbiologie, Institut de biologie, Université de Neuchâtel

Bien que souvent considérés comme nuisibles, les microorganismes peuvent également être utiles pour la sauvegarde du patrimoine culturel. Le développement de technologies biologiques, respectueuses de l’environnement et ne nécessitant pas de matériaux toxiques, est de plus en plus actuel. Ces dernières décennies, les méthodes de traitement biologiques sont ainsi devenues une alternative importante en conservation-restauration, avec un réel progrès proposé en termes de durabilité, efficacité et toxicité. Plusieurs exemples seront présentés ici comme l’utilisation de bactéries dans le traitement de la pierre ornementale ou encore la protection et valorisation de surfaces cuivrées par des champignons.

Affiche 4 novembre 2015 - EdithJoseph

 

mercredi 18 novembre 2015

L'anxiété amie, l'anxiété ennemie

Prof. Guido Bondolfi, Département de santé mentale et de psychiatrie, Université de Genève

A petites doses, l’anxiété nous aide à mieux anticiper les dangers.Toutefois, quand elle se fait excessive, cette émotion devient nuisible et nous pousse à imaginer des menaces virtuelles, les rendant obsédantes et incontrôlables. L’anxiété doit être comprise pour qu’elle soit vivable : c’est le propos de cette présentation.

Affiche 18 novembre 2015 - GuidoBondolfi

 

mercredi 2 décembre 2015

Chauves-souris et éoliennes dans le canton de Neuchâtel

Jean-Daniel Blant et Thierry Bohnenstengel, Musée d'Histoire Naturelle de la Chaux-de-Fonds et le Centre de Coordination pour l'étude et la protection des chauves-souris

Dans son concept éolien, le canton de Neuchâtel a retenu deux grands secteurs d’implantation d’éoliennes sur le territoire cantonal : le haut Val- de-Travers et le secteur Vue-des-Alpes / Joux-du-Plane. La concentration d’un grand nombre de turbines sur deux sites est une situation nouvelle en Suisse, qui pourrait avoir un impact important sur les populations locales de chiroptères, en particulier sur des espèces pour lesquelles le canton a une responsabilité particulière concernant leur conservation. La réalisation d’un recensement des populations de chauves-souris sur ces secteurs a permis de poser les bases indispensables à un monitoring des espèces les plus susceptibles de subir une érosion des populations.

Affiche 2 décembre 2015 - BlantBohnenstengel

 

mercredi 13 janvier 2016

Les cratères sous lacustre du lac de Neuchâtel

Damien Bouffard, École polytechnique fédérale de Lausanne

Nous présentons les résultats d’une découverte récente de cratères sous lacustre dans le lac de Neuchâtel. Ces dépressions de forme parfaitement circulaire mesurent jusqu’à 160m de diamètre et 30m de profondeur. Une analyse interdisciplinaire incluant sédimentologie, géotechnique, hydrodynamique et géochimie a mis en évidence le mécanisme de formation de ces cratères qui sont liés à des résurgences d’eau sous lacustre. L’analyse des sédiments autour du cratère indique des forts événements d’éjection de sédiments depuis le cratère par le passé.

Affiche 13 janvier 2016 - DamienBouffard

 

mercredi 27 janvier 2016

Des Gentianes à Jurassic Park?

Dr. Jonathan Kissling, Laboratoire de botanique évolutive, Université de Neuchâtel

Il y a 165 millions d’années, le Gondwana, ce supercontinent, commençait à se séparer pour former ce que l’on connaît aujourd’hui comme l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie, l’Antarctique, Madagascar et l’Inde. Si l’histoire géologique du Gondwana est relativement bien connue, qu’en est-il de sa flore ?
Des séquences d’ADN et l’âge de certains fossiles, suggèrent que l’ancêtre commun des Gentianes est suffisamment «vieux» pour que la dérive des continents explique la distribution actuelle de ces plantes. Ce résultat relativise une idée dominante de la biogéographie actuelle, qui explique la distribution disjointe des espèces par une/des « dispersion(s) a longue distance » récente(s).

Affiche 27 janvier 2016 - JonathanKissling

 

mercredi 10 février 2016

Systèmes d'éclairages: de la chandelle aux diodes électroluminescentes (LED)

Dr. Peter Blattner, Office fédéral de métrologie, Berne DFJP-METAS

Les lampes incandescences et les lampes économiques ont quasiment complétement disparu des magasins de vente, remplacées par lampes électro fluorescentes (LED). Ce nouveau type de lumière est caractérisé par des propriétés uniques comme des distributions spectrales variables permettant d’exploiter de nouvelles applications. Le cours traitera de la photométrie des LED et des aspects photo-biologiques découverts récemment, en particulier l’influence sur le cycle circadien, nuisances possible de la rétine par la lumière bleue, la photométrie sous vision mésopique.

Affiche 10 février 2016 - PeterBlattner

 

mercredi 24 février 2016

ADN et conservation: l'outil génétique pour mieux connaître et protéger les vipères

Dr. Sylvain Ursenbacher, Centre de Coordination pour la protection des amphibiens et des reptiles de Suisse (KARCH)

L’outil génétique a été utilisé dans le cadre de différents travaux sur l’évolution et la conservation des espèces de vipère en Europe, permettant de mieux comprendre l’impact des fluctuations climatiques sur les espèces et leur répartition.
Ainsi, les conditions climatiques de plus en plus fraîches au cours des derniers 25 millions d’années ont conduit certaines espèces à s’adapter à des conditions plus froides. L’outil génétique est aussi utile pour déterminer la fragmentation des populations par les éléments du paysages (routes, forêts, rivières, etc.), ceci dans un contexte de leur protection.

Affiche 24 février 2016 - SylvainUrsenbacher

 

mercredi 9 mars 2016

Stratégie Biodiversité Suisse et son plan d'action

Sarah Pearson, Office Fédéral de l'Environnement, Berne

La Stratégie Biodiversité Suisse (SBS) a été adoptée en 2012 par le Conseil fédéral. Elle comporte dix objectifs stratégiques, qui visent à rassembler les efforts de la Confédération, des cantons, des communes et de la société civile pour assurer la pérennité de la diversité biologique de la Suisse. Un plan d’action, précisant les amendements législatifs et les besoins financiers, est actuellement en cours d’élaboration. Cette conférence vous permettra d’en savoir plus sur l’état de la biodiversité en Suisse, des actions prévues pour la sauvegarder et de mieux saisir les enjeux de ce projet politique ambitieux qui nous concerne tous.

Affiche 9 mars 2016 - SarahPearson

 

mercredi 23 mars 2016

La faune mystérieuse des grandes profondeurs marines: expédition dans les abysses

Michel Ségonzac, Muséum national d'histoire naturelle, IFREMER

La mer demeure le dernier territoire inconnu sur Terre. On connaît mieux la surface de la Lune ou de Mars que le fond des océans. Il est vrai que c’est un milieu hostile qui présentent des conditions extrêmes : froid, absence de lumière et de photosynthèse, et des pressions énormes. En dépit de ces conditions sévères, l’océan profond est un lieu d’une extraordinaire beauté et d’une grande diversité biologique. Cette conférence se propose de présenter l’état des connaissances actuelles sur le fonctionnement des principaux écosystèmes profonds, notamment sur l’écosystème des sources chaudes, et l’adaptation des animaux aux conditions de vie extrêmes.

Affiche 23 mars 2016 - MichelSégonzac