Prix Nexans

Le prix Nexans 2015 attribué à deux chercheurs en économie

Joachim Marti, Francis Krähenbühl et Laurent Frésard (23 novembre 2015)

Communiqué

Laurent Frésard et Joachim Marti sont les nouveaux lauréats du Prix Nexans. Ils recevront cette récompense lors d’une cérémonie organisée aujourd’hui 23 novembre à l’Université de Neuchâtel (UniNE). Le prix distingue un parcours exemplaire, des compétences académiques reconnues ainsi que de grandes qualités humaines et pédagogiques.

 

Le jury du Prix Nexans a souhaité mettre en évidence l’exemple de deux personnes qui ont entamé une brillante carrière internationale après avoir obtenu leur titre universitaire à Neuchâtel. La trajectoire professionnelle des lauréats illustre en effet à quel point l’UniNE constitue un terreau fertile pour alimenter la recherche et la relève académique sur le plan international.

Laurent Frésard est actuellement professeur associé à la Robert H. Smith School of Business de l’Université de Maryland, aux Etats-Unis. Après des études en sciences économiques à Neuchâtel et Lau-sanne, il a décroché un doctorat en finance de l’UniNE. Sa thèse réalisée sous la direction du professeur Michel Dubois a été saluée par deux prix, dont l’un de portée internationale. Entretemps, ses compétences lui avaient ouvert les portes de HEC Paris où il avait été nommé professeur assistant avant même que la soutenance ait lieu. Les recherches de Laurent Frésard portent sur la finance empirique et ont été publiées dans des revues prestigieuses. Elles portent sur le comportement du marché des actifs, en particulier celui des actions, ainsi que sur l’impact de la dimension financière sur l’innovation ou la gouvernance des entreprises. Laurent Frésard a tissé un impressionnant réseau international tout en conservant des liens étroits avec l’UniNE où il revient régulièrement partager son expertise sur la modélisation empirique dans le cadre de cours doctoraux.

Joachim Marti est depuis le mois dernier professeur assistant à l’Imperial College de Londres. Licencié ès sciences économiques à Neuchâtel en 2005, il s’est spécialisé en économie de la santé dans le cadre d’un postgrade qui l’a amené à se pencher sur l’efficience des EMS en Suisse. Sa thèse de doctorat, réalisée sous la direction du professeur Claude Jeanrenaud, a été couronnée par le Prix May Rosset-Reutter. Elle était consacrée à l’influence des politiques publiques de lutte contre le tabagisme, la perception de la cigarette chez les jeunes et l’évaluation des méthodes pour arrêter de fumer.

Joachim Marti a publié depuis lors de nombreux articles et collaboré à plusieurs programmes nationaux en lien avec le tabagisme et l’évaluation économique dans le domaine de la santé, d’abord dans le cadre d’un séjour post-doctoral de deux ans à la prestigieuse Ecole de santé publique de Yale (Etats-Unis), puis suite à sa nomination comme professeur assistant à l’Université de Leeds (Royaume-Uni). Il a également été distingué pour ses qualités d’enseignants en recevant le Credit Suisse Award for Best Teaching en 2008.

Institué en 1979 afin de commémorer le centenaire de la création de l’industrie des câbles électriques à Cortaillod, le Fonds culturel Nexans Suisse SA accorde chaque année un prix doté d’un montant de 20'000 francs à un ou deux chercheurs de l’UniNE.

La cérémonie, à laquelle les médias sont cordialement invités, a lieu le 23 novembre à 17 heures, au Bâtiment principal de l’Université de Neuchâtel.

 

Back