Fermer

L'Open Access, enjeu majeur de la communication scientifique

Afin d'augmenter la visibilité des contributions scientifiques de l'UniNE, le portail "Publications et recherches" dispose d'une fonction de publication de textes intégraux (fulltext). Peu utilisée jusqu'à présent, cette fonction est appelé à jouer un rôle majeur dans communication scientifique d'aujourd'hui. Les questions relatives au copyright ne sont certes pas à négliger, mais elles ne devraient pas freiner cette nouvelle offre de diffusion. Pour associer un texte intégral à une référence bibliographique déjà enregistrée, il suffit de cliquer sur "joindre un fichier".

La promotion de l’Open Acces est un mouvement qui prend de l’ampleur sur le plan international, comme en témoignent plusieurs articles de presse parus ces derniers mois.

Tout récemment, Marc Robinson- Rechavi, professeur à l'Université de Lausanne, s'est exprimé sur ce sujet dans la rubrique "Opinions" du quotidien Le Temps. Son article du 25 juin 2012 est intitulé Le libre accès, bon pour la science, indispensable pour la société.

Selon Marc Robinson-Rechavi, il paraît de plus en plus étonnant que les résultats de recherches scientifiques ne filtrent qu'au compte-gouttes dans des publications onéreuses. "Mais un nouveau modèle émerge, celui du 'open access'. La Suisse ferait bien de s'y intéresser."

Marc Robinson-Rechavi se réfère à la fois au développement de la recherche et à sa diffusion auprès du grand public pour justifier le libre accès. Voici les principaux arguments qu'il évoque en faveur de l'Open Access :

"L’avantage majeur du modèle du libre accès est que tout le monde peut lire et réutiliser les résultats de la recherche. Qui bénéficierait d’un tel système? D’abord la recherche elle-même. Aucune université n’est abonnée à toutes les revues scientifiques et le problème est d’autant plus aigu que l’institut est pauvre ou spécialisé. Pour encourager le développement scientifique et technologique hors des grands centres et pour encourager la recherche interdisciplinaire, nous avons besoin du libre accès. Ensuite, ce système est bénéfique pour les entreprises et particulièrement les PME et start-up: elles accèdent dès lors à la recherche la plus récente et la transforment en croissance économique."

"Le grand public inclut beaucoup de passionnés de science et techniques, des astronomes amateurs, des protecteurs de la nature ou des bricoleurs hi-tech. Actuellement ils n’ont pas accès à la recherche, pas plus que ces relais de la connaissance que sont les enseignants du secondaire ou les institutions de formation qui ne sont pas dotées d’une importante composante recherche. N’est-il pas scandaleux que les résultats concernant les OGM, le changement climatique, l’impact de la chasse sur les écosystèmes, ou les effets des antennes relais ne soient pas diffusés à grande échelle? Le libre accès, c’est aussi permettre aux curieux, aux personnes engagées d’accéder au savoir."

Le portail "Publications et recherches" de l'UniNE répond à ce besoin de communication et de large diffusion des résultats de la recherche scientifique.

Retour

Portail publications et recherches

Le portail "publications et recherches" offre une présentation d'ensemble des contributions scientifiques de l'UniNE et en augmente la visibilité.

Accéder à la base de données...