Fermer
_flsh_maps_choix.jpg

Research areas

Dans une perspective historique longue, la circulation des personnes apparaît comme le moteur même du peuplement de la planète ainsi que de sa constitution en entités sociales. La crise contemporaine que subit l'idée de l'état-nation nous rappelle le caractère fragile et idéologique du trio Etat-Nation-Territoire qui s'est progressivement imposé en Europe au cours des XVIIIe-XIXe siècles.
Avec le thème de la circulation des personnes, la MAPS rappelle qu'il importe d'accorder un intérêt égal à la mobilité et à l'enracinement, aux processus de migrations comme aux processus de sédentarisation, et, surtout, de concevoir les multiples combinaisons de ces processus que les groupes humains ont expérimentées au cours de leur histoire, en développant des formes de solidarité culturelle diverses et variées.
Les quatre axes de recherche de la MAPS dans ce domaine sont les flux migratoires nationaux et internationaux ; le racisme et la discrimination ; l'intégration et les appartenances identitaires ; et les évolutions démographiques.

recherches sur la circulation des personnes

Si le terme «mondialisation» a un sens, il réside dans les transformations profondes des systèmes de production, d'échange et de distribution des biens, des services et des richesses dont le monde entier est témoin aujourd'hui. Suscitées «d'en haut» par les organisations internationales et les multinationales, ces transformations sont relayées, réappropriées et parfois contrées par une multitude d'acteurs «en bas», qu'il s'agisse de bureaucrates-capitalistes chinois, de paysans suisses se découvrant écologistes ou de mouvements autochtones cherchant à garantir la propriété intellectuelle traditionnelle.
La circulation des biens symboliques, au premier rang celle des objets muséaux, constitue également un champ d'étude important. Elle permet d'analyser les conditions dans lesquelles sont déterminées les valeurs (monétaire et symbolique) des objets, ainsi que leurs appropriations et transformation dans des circuits d'échange desquels ils peuvent être soustraits pour être "mis en boîte".
L'étude de ces phénomènes exige une collaboration étroite entre disciplines, qui permet de dépasser les grands récits progressistes et développementalistes pour entrer dans les logiques propres des acteurs économiques et sociaux les plus variées

recherches sur la circulation des richesses

Par cette thématique, la MAPS souligne la nature collective et interculturelle de toute forme de connaissance, toujours intimement liée aux personnes mais aussi aux outils à disposition et aux activités en cours. Des savoirs les plus érudits, littéraires ou techniques aux savoir-faire les plus ordinaires, les connaissances sont toujours produites dans des contextes particuliers et issues de l'échange entre des personnes au sein de communautés engagées dans des activités.
La MAPS réunit des chercheuses et chercheurs travaillant sur trois thèmes principaux: la construction collective des connaissances dans des échanges intra- et interculturels ; l'arrivée des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans les métiers et les lieux de formation ; le rôle des images et des objets dans les processus d'acquisition et de circulation des connaissances.

recherches sur la circulation des connaissances