Fermer

Les études genre à l'Université de Neuchâtel

Le genre relève d’un ensemble de processus de classification et de hiérarchisation des personnes en deux catégories très distinctes auxquelles n’échappent que de rares exceptions, les femmes et les hommes. En cela, il est incontournable et engagé quotidiennement dans toutes les sociétés. C’est ce caractère transversal qui rend son étude indispensable pour mieux appréhender et expliquer les phénomènes sociaux dans leur ensemble. Depuis les années 1970, les études genre sont ainsi devenues une discipline universitaire en soi qui cherche à comprendre ces processus, leurs implications et leurs conséquences en les mettant en regard des contextes culturels, sociaux, politiques et historiques respectifs dans lesquels ils s’insèrent.

Par le biais de la Faculté des lettres et sciences humaines, l’Université de Neuchâtel propose un enseignement institutionnalisé et centralisé en études genre depuis 2003 pour tous les niveaux de formation (BA, MA, doctorat et formation continue). Au fil des années, l’offre s’est étoffée, d’une part avec la création d’un poste de maître-assistante à mi-temps, et d’autre part avec l’accroissement des possibilités de mobilité nationale pour les étudiant-e-s.

Comment devient-on « femme » ou « homme » ? Quelles représentations et normes du genre circulent au travers des flux culturels? Comment sont-elles (re-)produites et reçues ? Comment le genre est-il agencé dans les institutions, professionnelles ou scolaires notamment, ou les flux transnationaux et migratoires ? Comment est-il imbriqué avec d’autres catégories classificatoires telles que l’ethnicité, la classe ou l’âge ? Ce sont là quelques exemples de questions qui sont abordées aussi bien dans l’enseignement que dans les recherches menées au sein de la MAPS à l’université de Neuchâtel, avec une spécialisation pour les questions mettant en regard genre et migration et genre et transnationalisme.


Formation
L’enseignement des études genre à l’Université de Neuchâtel s’inscrit dans une approche interdisciplinaire et transversale – orientation de base des études genre en général–, raison pour laquelle les études genre sont ancrées institutionnellement au sein de la MAPS.

Cet enseignement intervient aux niveaux BA, MA et doctoral, ainsi que dans le cadre d’un cours de formation continue.

Au niveau BA, les concepts et théories-clé sont abordés dans le cours « Introduction aux études genre » qui a pour but de sensibiliser à la perspective analytique du genre et de fournir une base théorique solide pour aborder des thématiques de recherche avec une perspective genre.

Cours « Introduction aux études genre »
Semestre de printemps
2h / 5 CP

Au niveau Master , un cours thématique, qui s’inscrit dans le master en sciences sociales, est offert. Ce cours établit un lien entre les perspectives analytiques genre et des thématiques spécifiques liées aux questions de la circulation des personnes, des connaissances et des richesses, dont la MAPS est spécialisée. Ainsi, l’enseignement Master vise à appliquer les outils analytiques appris dans le cours d’introduction à des thématiques spécifiques, démarche qui s’avère fondamentale dans la conduite d’une recherche personnelle et l’écriture d’un mémoire de fin d’études.

En outre, ces enseignements offrent aux étudiant-e-s les instruments leur permettant de poursuivre un cursus approfondi dans d’autres universités de Suisse, francophones et germanophones. Dans le cadre des accords BENEFRI, les étudiant-e-s se voient encouragé-e-s à suivre des enseignements au niveau du BA et MA à Berne et Fribourg, dont l’offre en études genre est complémentaire à celle de Neuchâtel. De plus, la formation à l’Université de Neuchâtel s’insère plus largement dans un réseau national – unique en Suisse – qui permet, grâce aux accords avec toutes les autres universités suisses qui proposent un enseignement en études genre, une mobilité facilitée pour les étudiant-e-s. L’offre actuelle de tous les cours en études genre en Suisse et disponible sur le site gendercampus.ch plateforme nationale des études genre Suisse.

Cours thématique spécifique
Semestre d’automne
2h / 5 CP

infos

Au niveau doctoral, l’école doctorale CUSO en études genre, à laquelle la MAPS est étroitement associée, offre un encadrement complémentaire des thèses incorporant une perspective en lien avec les études genre.

CUSO Ecole doctorale en études genre:
infos

Au niveau de la formation continue (CAS), l’Université de Neuchâtel propose un cours intitulé "Entreprises et Egalité - Outils pour améliorer l'efficience" qui permet de saisir l'importance et les enjeux de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le contexte des entreprises et de la société et de l'économie suisses en général.

Cours "Entreprises et Egalité - Outils pour améliorer l'efficience"
Semestre de printemps & automne
8 modules

infos

Enfin, le Service de l'égalité des chances et la Commission Egalité de l’Université travaillent quant à eux à établir des stratégies visant à réduire les inégalités encore persistantes entre femmes et hommes au sein de l’Université, tout en maintenant des liens étroits avec la recherche.

News

Prochainement dans le cadre du Cycle de conférences publiques en Etudes genre 2012-2013 de l'Unige:

Pascale Barthélémy, Maîtresse de Conférences en Histoire contemporaine - Ecole Normale Supérieure de Lyon - Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes. Membre de l'Institut Universitaire de France.
Genre et colonisation : nouvelles approches (Afrique au sud du Sahara)
Discutante : Prof. Françoise Thébaud, Historienne, Chercheuse associée à l'Institut des Études Genre, Université de Genève.

4 mars 2013