Règlement

Règlement d’études et d’examens de la faculté 

Dès 2016, un nouveau Règlement d’études et d’examens entrera en vigueur. Il est d’ores et déjà disponible sur le site de l’Université : http://www2.unine.ch/unine/faculte_des_lettres_et_sciences_humaines

La FAQ ci-dessous apporte des réponses aux principaux changements de ce nouveau règlement.

A partir de quand le nombre de tentatives aux examens de Bachelor et de Master en FLSH passe-t-il de trois à deux ?
Le nouveau Règlement d’études et d’examens (REE) de la FLSH entrera en vigueur l’année prochaine, le 20 septembre 2016. La première session d’examens concernée par le passage de trois à deux tentatives sera celle de février 2017.

A part le nombre de tentatives, qu’est-ce qui change dans le nouveau REE ?
Les étudiant-e-s seront toujours automatiquement inscrit-e-s aux examens de la session suivant immédiatement l’enseignement qui doit être évalué. En revanche, il sera possible de reporter les examens d’une session. Ce report est limité à une session (juin au lieu de janvier ; septembre au lieu de juin ; janvier au lieu de septembre). Cela signifie que la session de septembre devient une session ordinaire et n’est plus une session de rattrapage uniquement. La faculté communiquera le délai pour demander un report.

Si l’on peut demander de reporter les examens de session, qu’en est-il des évaluations internes ?
La possibilité de report ne concerne que les examens de session. Une évaluation interne ne pourra pas être reportée.

Que se passe-t-il si je n’ai pas terminé mon cursus de Bachelor à l’issue des examens de septembre 2016 ?
Les étudiant-e-s de Bachelor qui totalisent moins de 120 crédits à ce moment-là passeront sous le nouveau régime de deux tentatives pour les examens qui leur restent. Celles et ceux qui ont acquis au moins 120 crédits ont la possibilité de demander de rester soumis au règlement du 24 février 2010. Pour cela, la demande doit être faite avant le 30 septembre 2016 et la prolongation court jusqu’à la fin de l’année académique 2016-2017, soit, en ce qui concerne les examens de session, jusqu’à la session de juin 2017. Si les études de Bachelor ne sont pas terminées en juin 2017, le passage à deux tentatives est obligatoire dès la session de septembre 2017.

Que se passe-t-il si je suis en échec à la session d’examens de septembre 2016 ?
Les étudiant-e-s qui se voient notifier un échec, en deuxième tentative, à la session de septembre 2016, auront droit à une troisième et dernière tentative à la session de février 2017. Celles et ceux qui se voient notifier un échec en première tentative à la session de septembre 2016 et qui échoueraient une deuxième fois à la session de février 2017, disposeraient encore d’une troisième et dernière tentative à la session de juin 2017. C’est le règlement en vigueur au moment de la première tentative qui fait foi.

Si je suis inscrit-e à la session d’examens de septembre 2016 et que je tombe malade, que se passe-t-il ?
Les étudiant-e-s inscrit-e-s à la session de septembre 2016, en première, deuxième ou troisième tentative, et qui seraient empêché-e-s de présenter leurs examens pour justes motifs, devront présenter un certificat médical, conformément à la directive décanale de 2009. Si le certificat médical est accepté, la session est annulée et les étudiant-e-s restent au bénéfice des trois tentatives. Ils/elles passeront leur première tentative en février 2017, et le cas échéant, leur deuxième, respectivement troisième tentative en juin et septembre 2017.

Que se passe-t-il si je n’ai pas terminé mon cursus de Master FLSH à l’issue des examens de septembre 2016 ?
Les étudiant-e-s de Master qui doivent encore acquérir plus de 30 crédits à ce moment-là passent sous le nouveau régime de deux tentatives pour les examens qui leur restent. Pour celles et ceux qui ont acquis au moins 60 crédits pour un master à 90 crédits ou au moins 90 crédits pour un master à 120 crédits, les dispositions transitoires donnent la possibilité de demander à rester soumis au règlement du 24 février 2010. La demande doit être faite avant le 30 septembre 2016 et la prolongation court jusqu’à la fin de l’année académique 2016-2017, soit, en ce qui concerne les examens de session, jusqu’à la session de juin 2017. Si les études de Master ne sont pas terminées en juin 2017, le passage à deux tentatives est obligatoire dès la session de septembre 2017.

Qu’en est-il des piliers hors faculté ?
Ce sont les dispositions de la faculté d’accueil font foi et rien ne change par rapport à la situation actuelle, sauf si des dispositions contraires sont prévues par un règlement de cursus en commun. Cela signifie trois tentatives aux examens portant sur des enseignements de l’UniNE dispensés hors FLSH.

Qu’en est-il des cours ou des piliers hors UniNE ?
Rien ne change par rapport à la situation actuelle, ce sont les dispositions de la faculté d’accueil qui font foi, sauf si des dispositions contraires sont prévues par un règlement de cursus en commun.

Y a-t-il des dispositions transitoires prévues ?
Oui, si les étudiant-e-s remplissent certaines conditions, ils peuvent bénéficier de mesures transitoires. Il s’agit des étudiant-e-s qui totalisent 120 crédits dans leur cursus de Bachelor, ou 60 respectivement 90 crédits ECTS dans le cadre de leur cursus de Master à 90 respectivement 120 crédits ECTS au début de l’année académique 2016. Ces dispositions sont valables jusqu’à la fin de l’année académique 2016-2017.

Que faut-il faire pour bénéficier des dispositions transitoires prévues ?
Les étudiant-e-s qui répondent aux critères (120 crédits ECTS en Bachelor ou 60, respectivement 90 crédits ECTS en Master à 90, respectivement 120 crédits ECTS) adresseront une demande au décanat au plus tard le 30 septembre 2016.

Que se passe-t-il si je bénéficie des dispositions transitoires et que j’échoue à ma première ou deuxième tentative en juin 2017 ?
Lorsqu’il s’agit de repasser un examen, le règlement en vigueur au moment de la première tentative fait foi. Un échec à la deuxième tentative en juin 2017 ne signifie donc pas l’élimination, car dans ce cas une troisième tentative est accordée. De même, un échec à la première tentative en juin 2017 donne droit encore à deux tentatives.

Les étudiant-e-s en situation de handicap sont-ils soumis à des conditions particulières ?
Les dispositifs déjà en place dont bénéficient les étudiant-e-s en situation de handicap visent à supprimer toute discrimination due à leur handicap. Ce principe reste acquis, et ces étudiant-e-s seront soumis au nouveau REE au même titre que tout autre étudiant-e.