Fermer
ISLC5.gif

Etienne Morel

Doctorant FNS

Centre de linguistique appliquée
Bureau: 307
Adresse postale:
Rue Pierre-à-Mazel 7
2000 Neuchâtel

Téléphone : +41 32 718 1825

etienne.morel@unine.ch

Réception des étudiant-e-s: sur rendez-vous

Activités scientifiques

  • Plurilinguisme
  • Emprunts et alternance codique
  • Communication écrite médiée par ordinateur (CEMO)

Enseignements

  • Depuis 2012 : participe à l'enseignement du cours/séminaire: Plurilinguisme et communication de Cécile Petitjean.

Parcours

  • Depuis 2012 : assistant-doctorant au Centre de Linguistique Appliquée (CLA), Neuchâtel.
  • 2012: Participant dans le projet FNS "SMS communiction in Switzerland" (http://www.sms4science.uzh.ch/). Thèse "Formes et fonctions de l'alternance codique dans la communication par SMS en Suisse (partie francophone)".

Formation

  • 2013 : Diplôme d’enseignement pour le secondaire II (Lehrdiplom für Maturitätsschulen, français et latin, FHNW Bâle) 
  • 2010: Licence en littérature et linguistique française, latin et grec à l'Université de Bâle. Mémoire de licence "Gestion des langues d'une université au coeur de l'Europe dans un contexte en mouvement" (mention summa cum laude)
  • 2009-2012: Enseignement du français dans différentes écoles professionnelles de Bâle-Campagne (niveau B1); expert DELF-DALF (A1-C2)
  • 2007: Stage Erasmus à l'Université de Paris IV, Sorbonne
  • 2002: Maturité (latin et grec) à Münchenstein (BL) avec stage linguistique en Ontario (CA) de 1999-2000 

Publications

Retour

Projets de recherche

sms4science

Thèse

Le bricolage plurilingue dans la communication par texto - interprétations d'une pratique entre affiliation locale et aspiration globale

 

Thèse en cours

 

Directeur  : Simona Pekarek Doehler

 

La thèse d’Etienne Morel s’intègre dans les interrogations du sous-projet C du projet FNS sms4science.ch. Elle a pour objet d'étudier le plurilinguisme et l'alternance codique dans la communication par SMS en Suisse en partant du corpus de messages rédigés en français. L'objectif est d'examiner les formes et fonctions de l'alternance codique dans un contexte nouveau au cadre théorique considéré. 

Le concept de l'alternance codique, qui se base essentiellement sur des recherches entreprises sur des interactions en face à face, doit être reconsidéré en vue de la disposition communicative de l'écrit SMS (dialogicité sélective, différé, absence physique de l'interlocuteur, réalisation écrite).

Par ailleurs, il est pertinent de souligner que la plupart des alternances dans notre corpus ne sont pas réalisées par des scripteurs qui peuvent être considérés comme bilingues au sens classique du terme. C'est pourquoi il s'agira d'interroger le concept également dans la perspective de la notion de compétence.

Les recherches du sous-projet C du projet FNS sms4science.ch devront aboutir aux contributions suivantes:

  1. Contribution à la compréhension de la dimension linguistique et socio-interactionnelle de l'interaction par SMS.
  2. Contribution à la compréhension d'un aspect de la mise en œuvre concrète du plurilinguisme suisse.
  3. Interrogation et élargissement des catégories actuelles de l'alternance codique.

Les phénomènes analysés

  • Quelles langues et variétés peuvent être repérées et comment ces différentes langues sont-elles mises en pratique d'un point de vue quantitatif et qualitatif?
  • Comment peut-on définir l'alternance codique dans la communication par SMS?
  • Quelles formes et fonctions l'alternance codique présente-t-elle dans le corpus en question?
  • Y a-t-il des variations selon la langue de base, selon le sexe, l'âge et d'autres données socio-biographiques?