Fermer
ISLC5.gif

Linguistique française

Les études de linguistique française s’inscrivent dans la lignée des recherches sur l’énonciation ouvertes en Suisse par  Charles Bally à la suite de Ferdinand de Saussure et en France par Emile Benveniste puis Oswald Ducrot. Le champ d’investigation concerne principalement la façon dont un locuteur inscrit sa subjectivité dans un énoncé. Sont étudiés dans cette perspective, la modalité, les indications relatives à la source au moyen de laquelle un locuteur s’est procuré une information, les marqueurs énonciatifs tels que les connecteurs, les adverbes et locutions adverbiales, ainsi que les manifestations de l’éclatement des voix au sein d’un seul et même énoncé.

Le cursus de Bachelor commence par l’observation des faits qui relèvent du système de la langue, puis s’étend à ceux qui touchent à l’usage de la langue en discours.

Au niveau du Master l’approche est discursive. Elle s’attache à l’analyse de phénomènes plus globaux relatifs aux fondements de l’organisation d’un discours et à ceux impliqués dans la constitution de sa dimension argumentative. Tout au long du parcours d’études, une attention particulière est portée sur les textes littéraires émanant de différents genres (échange épistolaire, fable, théâtre, romans…).