Fermer

Centre de recherche sur les interactions sociales

Présentation

Le Centre de Recherche sur les Interactions Sociales (CRIS) est né de collaborations interdisciplinaires et interfacultaires de longue date au sein de l’Université de Neuchâtel, autour de l’analyse des processus d’interaction interpersonnelle.
 

Il a pour vocation de produire et promouvoir la recherche interdisciplinaire sur les interactions sociales et de contribuer à la formation de la relève scientifique dans l’optique d’une complémentarité disciplinaire et méthodologique.

 

Les projets menés par les 6 équipes de recherche regroupées dans le Centre ciblent des enjeux sociaux clés :

  • Trajectoires des jeunes (éducation et intégration professionnelle);
  • Processus de travail (coordination des groupes, gestion des hiérarchies et résolution de tâches par des processus collaboratifs) ;
  • Efficacité du fonctionnement institutionnel (performances, conflits et négociations) ;
  • Rapports entre individus et institutions

 

Ces enjeux sont analysés au sein d’une pluralité de terrains empiriques (entreprise, école, institutions de soins, tribunal, et institutions publiques en général) dont la complexité demande des investigations interdisciplinaires basées sur des méthodologies combinées de recherche.


Les chercheurs réunis dans le Centre partagent une conception des processus d’interaction sociale qui met en relief trois préoccupations scientifiques transversales:

  • les interactions sociales en tant que lieux où se construisent, se négocient ou se reproduisent des connaissances, des références symboliques, des rapports interpersonnels et le fonctionnement des institutions et traditions sociales;
  • les rapports entre individus et institution, tels qu’ils se cristallisent, se négocient et se transforment au travers des pratiques sociales empiriquement observables;
  • la compétence d’interaction en tant que capital social.

Ces préoccupations répondent aux interrogations actuelles de la recherche fondamentale et appliquée sur les rapports entre les pratiques sociales (inter)individuelles et les cadres institutionnels, et sur la construction et la circulation des connaissances.

Instituts membres du CRIS

Prochaines conférences du CRIS

Jonathan Jenny (CEMAJ, UniNE) & Aurélie Graz (IPTO, UniNE), La conciliation judiciaire civile : étude des pratiques des juges et de la satisfaction des justiciables

 

17 décembre 2014, 12h15-13h45, Faculté de droit salle C56

 

 

Dr. Mark Dingemanse (Max Planck Institut, Nijmegen), Using misunderstandings to understand language and social interaction

 

2 février 2015, 14h-16h, Faculté de droit sale D65