Fermer
bandeau_ILF.jpg

Projet FNS

Le Journal helvétique: un espace de médiation culturelle

 

Publié sans interruption de 1732 à 1782, le Journal helvétique est le périodique le plus important de la Suisse francophone au XVIIIe siècle. Joignant l'amusement à l'instruction, il propose non seulement des dissertations sur les objets les plus divers, mais encore des nouvelles politiques, des recensions de livres et des pièces littéraires, entre autres types de textes. Des débats intellectuels sont menés, livraison après livraison, au sein même du journal par des savants de Suisse et d'ailleurs. En outre, le Journal helvétique constitue une source essentielle pour l'étude de la littérature en Suisse francophone : d'importantes questions touchant aux genres et aux pratiques littéraires y sont discutées et de nombreux poèmes originaux y sont publiés.

Objet riche et complexe, le Journal helvétique mérite d'être étudié dans une perspective interdisciplinaire. Deux questions liées au périodique et à ses collaborateurs retiendront particulièrement notre attention. Dans une perspective historique, nous nous intéresserons à la réflexion qui, dans la première moitié du siècle, s'articule autour de la définition de l'historien et de l'antiquaire, et dont le savant Louis Bourguet - premier éditeur du journal - apparaît comme une figure centrale. Dans une perspective littéraire, nous étudierons l'émergence d'une poésie nationale en langue française au fil du siècle, dont le critique littéraire Henri-David Chaillet - dernier rédacteur du journal - se fait le promoteur.

Actualité :

Lectures du Journal helvétique (1732-1782) : acteurs, modèles, contenus et publics d'un périodique d'Ancien Régime
Colloque international, Université de Neuchâtel, 6-8 mars 2014

Programme complet : cliquer ici.

Documents à télécharger

JH_chronologie.pdf (0 Kb)