Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Criminalité et répression en Suisse dans la première moitié du XIXe siècle

2007-2011

Le projet veut analyser certains aspects de l'évolution du couple criminalité-répression entre 1800 et 1850, dans deux cantons suisses (Neuchâtel & Fribourg) dont les spécificités institutionnelles et politiques, juridiques et judiciaires, économiques, sociales et culturelles présentent de multiples différences. Ce type de confrontation est à ce jour inédit en Suisse. Elle se fait pour une période de transition agitée, de réflexions, d'expérimentations. On s'interroge d'une part et prioritairement, sur le contexte social et politique des normes juridiques, de leur administration et de leur application, ainsi que sur l'évolution des mécanismes de sanction. Secondairement, et sur la base d'échantillonnages, nous analysons la signification sociale de la criminalité, indice de tensions (conflits interpersonnels, entre catégories sociales, entre sociétés locales et Etat...). La démarche est centrée sur l'analyse des réalités concrètes révélées par l'exercice quotidien de la justice, permettant notamment la mesure de l'écart entre la loi et son application réelle.

Thèses en cours

  • Karim Boukhris
    Criminalité et répression dans la principauté-canton de Neuchâtel (1806-1848), dir. Philippe Henry.
  • Claire de Weck-Pattini
    Criminalité et répression en Suisse dans le premier XIXe siècle. Le cas de Fribourg comparé à Neuchâtel, dir. Francis Python.

Equipe

  • Philippe Henry
  • Francis Python
    directeurs de projet
  • Karim Boukhris
    doctorant
  • Claire de Weck-Pattini
    doctorante