Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Prof. Nadège Sougy

Professeure assistante en histoire moderne et contemporaine (1750-1850), perspective internationale

Biographie

Née à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), le 22 octobre 1971. Diplôme d'Etudes Universitaires Générales en histoire, mention archéologie, Université de Paris Tolbiac (1992). Licence d'histoire, mention géographie, Université de Paris I Panthéon Sorbonne (1993). Maîtrise d'histoire, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (1994). Diplôme d'Etudes Approfondies, Ecoles des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Centre national des arts et métiers, Université de Paris I (1997). Doctorat d'histoire en cotutelle de thèse entre Paris I Panthéon Sorbonne et l'Université de Genève (dir. Anne-Lise Head-König et Denis Woronoff) : Les charbons de la Machine, valorisation et commercialisation des produits d'une houillère nivernaise de 1838 à 1938, soutenue le 13 juin 2003 en Sorbonne. Ce travail a reçu le prix d'histoire François Bourdon «Techniques, entreprises et sociétés industrielles » attribué par l'Académie François Bourdon et la Fondation Arts et Métiers en 2004. Assistante au département d'histoire économique à l'Université de Genève (1997-2001). Chargée d'enseignement à l'Université de Genève (2003). Maître-assistante à l'Université de Genève, (2004-2006). Professeure assistante en histoire moderne et contemporaine (1750-1850), perspective internationale, depuis 2006.

Activités scientifiques

  • Collaboratrice scientifique au projet de l’Agence National de la Recherche (France) Pratiques et matérialités des relations marchandes : vers une dépersonnalisation ? (XVIIIe-XIXe siècles), dirigé par Arnaud Bartolomei (Université de Nice-Sophia Antipolis), 2013-2015.
  • Co-organisatrice avec Natacha Coquery (Université Lyon II), Anne Dalmasso (Université de Grenoble), de la Journée d’études doctorale franco-suisse, entreprises et marchés, (XVIe-XXIe siècles), Lyon, 23 juin 2013.
  • Co-organisatrice avec Luigi Lorenzetti de la session Entreprendre ailleurs. Réseaux marchands et marches de produits (XVIIIe-XIXe siècles), aux Journées suisses d’histoire, Fribourg, 7-8 février 2013.
  • Organisatrice du colloque international Luxes et imitations ( XVIIIe-XXe siècles), Université de Neuchâtel, 2012.
  • Co-organisation avec Luigi Lorenzetti de la session Métiers d’homme, métiers de femme ? Franchir les frontières aux Journées suisses d’histoire, Bâle 4-6 février 2010.
  • Co-organisatrice avec Marco Belfanti et Corine Maitte : Brand, Imitation, counterfeiting and economic development, the XVth World Economic History Congress, Utrecht, 4 août 2009.
  • Organisatrice du colloque international Luxes et internationalisation, en collaboration avec le Comité franco-italien d’histoire économique (AFHE-SISE), Université de Neuchâtel, juin 2008.
  • Organisation et direction du diplôme de formation continue Créations de luxe et métiers de l’art, Universités de  Neuchâtel et Genève, 2007-2012.
  • Co-organisatrice avec Patrick Verley du cycle de conférences De la consommation de luxe aux patrimoines d’exception. Montres, bijoux, émaux et parfums, Formation continue universitaire, Université de Genève, juin 2005-septembre 2007.
  • Co-organisatrice avec François Jequier et Patrick Verley du colloque international Genève ville de la Haute Qualité et de la Création du XVIe siècle à nos jours, Université de Genève, 20-21 juin 2004.

Autres activités

  • Présidente de l’Institut "L’homme et le temps", Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds (depuis 2011).
  • Membre de la commission de l’U3a, Université de Neuchâtel (depuis 2011).
  • Membre du comité de coordination HEP-BEJUNE – UniNE (depuis 2010).
  • Jurée au Swiss Network for International Studies Award ( 2011-2012).
  • Jurée au Prix Gaia, Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds (2008-2012).
  • Directrice de l’Institut d’histoire, Université de Neuchâtel (2008-2011).

Quelques publications

  • "Le combustible minéral au XIXe siècle : une affaire de qualités", in Jérôme Bourdieu, Martin Bruegel et Alessandro Stanziani (dir.), Nomenclatures et classifications : approches historiques, enjeux économiques, Versailles, INRA, 2004, p. 69-96.
  • "Entre protection et identification : la marque des montres suisses", in Danielle Allèrès (dir.), Marques de luxe, significations et contenu, Paris, Economica, 2005, p. 29-43.
  • "La construction du marché par les intermédiaires, le commerce des charbons en France au XIXe siècle", Traverse 2005/3: Le commerce de détail, histoire culturelle, p. 54-65.
  • "Liberté, légalité, qualité : le luxe des produits d’or et d’argent à Genève au XIXe siècle", Entreprises et Histoire, n°46, 2007, p. 71-84.
  • "Les produits d'or et d'argent en France dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. La coordination des marchés de fin et de faux", Journées d'études sur l'économie du luxe en France et en Italie, comité franco-italien d'histoire économique, Lille, IFRESI, 4-5 mai 2007 (AFHE-SISE), texte ici.
  • "Counterfeited food", "Trademarke labels", in Palgrave Dictionary of Transnational History, London, Palgrave, 2009.
  • En collaboration avec Patrick Verley : La première industrialisation (1750-1880), Paris, La Documentation française, 2008.
  • Les charbons de la Nièvre, La houillère de La Machine, ses produits et ses marchés (1838-1914), Grenoble, PUG, 2008.
  • "Assembler pour fabriquer : la question de l’interchangeabilité des pièces", in Laurence Bodenmann (dir.), Philadelphia 1876. Catalogue de l'exposition du Musée international d'horlogerie de La Chaux-de-Fonds, suivi des actes du colloque De l'unique à la série, Oberhausen, Athena, 2011, p. 132-140.
  • "Fabrication et valorisation des charbons : constructions et reconnaissance des compétences", in Corine Maitte, Philippe Minard et Mathieu de Oliveria (dir.), La pluralité des mondes industriels, gloire de l’industrie, XVIIe-XIXe siècle. Faire  de l’histoire avec Gérard Gayot, Rennes, PUR, 2012, p. 299-316.
  • "Le négoce transatlantique des produits de luxe (XVIIIe-XIXe siècles)", in Alain Faure (dir.), Le people européen des Amériques (XVIIe-XXe siècles), Paris. Editions du CTHS, 2012, p. 27-38.
  • "Du beau et de l’utile. Les qualités des fabrications industrielles (1840-1870)", in Pierre Lamard et Nicolas Stoskopf (dir.), Art & industrie (XVIIIe-XXIe siècles), Mulhouse, Picard, 2013, p. 25-37.
  • Direction d'ouvrage: Luxes et internationalisation (XVIe-XIXe siècles), Neuchâtel, Alphil, 2013.

Professeure assistante

 

Contact