Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

La Guerre de Trente Ans aux frontières de l'Empire (1618-1648) : appartenances, expérience, mobilité

Ce projet porte sur la perméabilité des frontières politiques et confessionnelles pendant la Guerre de Trente ans dans les régions de l’Arc jurassien (Evêché de Bâle et Comté de Neuchâtel). Pour les différents acteurs impliqués – autorités politiques, clergé, élites locales – il s’agit de voir quelles appartenances sont déterminantes pour leur action politique, sociale, diplomatique et religieuse pendant le conflit. Le regard portera ensuite sur l’expérience de la guerre qu’ont eue les acteurs et en particulier leurs catégories d’interprétation religieuse. A cet égard, les marqueurs confessionnels (miracles et prédication par exemple) représentent des éléments centraux du projet. La recherche portera aussi sur la mobilité pendant la guerre, en ce qu’elle explicite les identités. Il s’agit ici en particulier d’étudier le refuge des populations civiles et de voir s’il correspond aux fronts confessionnels ou si les solidarités de voisinage, par exemple, jouent un rôle.

Equipe