Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Tiphaine Guillabert

Depuis septembre 2013, je prépare une thèse en cotutelle sous la direction des professeurs Denis Crouzet (Paris-Sorbonne) et Olivier Christin (Neuchâtel) portant sur les transformations du carnaval et de l’usage du rire dans le contexte de la Réformation (espace germanophone, XVIe siècle). Mes recherches visent à croiser histoire religieuse et histoire sociale à travers l’étude globale d’un objet, le carnaval. L’enjeu de mon enquête est donc d’interroger les relations entre religion et culture festive. Je m’attache ainsi à mettre en valeur un phénomène de basculement d'une séquence d’instrumentalisation du carnaval à son rejet et à détailler les conditions spirituelles, théologiques, politiques, voire esthétiques d'un phénomène qui s’inscrit dans les grandes problématiques de l’historiographie allemande autour de la Konfessionalisierung et de la disciplinarisation

L’espace germanique comme le domaine de l’histoire religieuse et sociale me sont familiers depuis mon master d’histoire contemporaine à Vienne, qui a complété mon cursus de normalienne agrégée.

Parallèlement, depuis septembre 2013, je suis chargée de travaux dirigés à l’Université Paris-Sorbonne en deuxième année de licence et je prépare les étudiants des classes préparatoires littéraires à leur concours.

Doctorante

Doctorat en cotutelle avec l'Université Paris-Sorbonne

Domaines de recherche

  • Histoire religieuse
  • Histoire du luthéranisme
  • Histoire du carnaval

Titres

  • Agrégée d'histoire, 2012
  • Master en histoire contemporaine, Université de Vienne, 2010
  • Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, major du concours, 2007