Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Etienne Faugier

Après des études d’histoire à l’Université Lumière Lyon 2 durant lesquelles je me suis intéressé aux mutations socioculturelles de l’automobile à Québec puis dans l’espace rural du département du Rhône, j’ai effectué un doctorat d’histoire contemporaine. Cette thèse en cotutelle entre l’Université Lumière Lyon 2 et l’Université Laval de Québec a porté sur l’automobilisme et ses enjeux dans le département du Rhône et la région de Québec durant le XXe siècle. Pour ce travail, j’ai obtenu la mention très honorable.

J’ai enseigné et j’enseigne à l’Université lumière Lyon 2 ainsi qu’à l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE).

J’occupe depuis le 1er septembre 2013 la fonction de collaborateur scientifique/postdoctorant sous la direction de Laurent Tissot. Ce projet, subventionné par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, analyse la mise en tourisme par l’automobile de l’arc alpin tout au long du XXe siècle.

Projet de recherche

Intitulée provisoirement « Atteindre les sommets : le tourisme automobile à l’assaut des Alpes (1920-1991) », cette recherche s’intéresse à la naissance et l’essor de l’industrie touristique automobile dans les Alpes françaises, suisses, italiennes et autrichiennes.

Pour mener à bien son voyage, le touriste motorisé a besoin d’une infrastructure entretenue – la route et ses abords –, de points de contact le long du chemin – les stations-essence, les garages et les centres d’hébergement. Ce faisant, ce nouveau tourisme est porteur de mutations économiques, culturelles et sociétales au sein de l’espace alpin qu’il convient d’analyser : il transforme visiblement cette chaîne de montagnes.

Etudier un espace transnational nécessite une méthodologie spécifique. Nous nous appuierons sur la méthodologie de l’histoire croisée. Nous tenterons donc de traiter de manière équitable les différents territoires sélectionnés. Nous mobiliserons les archives produites par les instances politiques relatives à la voirie et à la politique automobile, les publications des associations automobiles, les recensements touristiques, les littératures automobiles et touristiques entre autres.

Ce projet se veut innovant dans le choix de son sujet – le tourisme automobile – et l’échelle d’analyse – l’histoire globale.

Principales publications

  • « Le tourisme automobile comme mise en mouvement de la Province de Québec (1905-1961)», dans C. Humair, M. Gigase, L. Tissot (dir.), Le tourisme comme facteur de transformations économiques, techniques et sociales: une approche comparative (19e-20e siècles), Neuchâtel, Editions Alphil, 2014.
  • « A la croisée des chemins: le Club Automobile de Québec comme cheville ouvrière de l’automobilisme (1912-1948) » dans J. Boivin & S. Savard (dir.), Les groupes de pression au Québec, Québec, Septentrion, 2014.
  • « Rural transportation: From a Wrong Start to an Uncertain Future? » in MOBILITY IN HISTORY : Themes in Transport, edited by Gijs Mom, Peter Norton, Gordon Pirie and Georgine Clarsen, Neuchâtel, Editions Alphil, 2010, p. 211-216.
  • « Automobile, transports urbains et mutations : l’automobilisation dans la ville de Québec (1919-1939) », Revue d’Histoire Urbaine (RHU/UHR), vol.38, n°1, 2009, p.26-37.
  • En collaboration avec S. Gardon, « Le spectacle des transports sur papier. Les revues d’un automobile-club comme lieu de l’automobilisme », in M. Flonneau et V. Guigueno (dir.), De l’histoire des transports à l’histoire de la mobilité?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes,  2009, p. 247-258.

 

Post-doc

    

Contact

Espace Louis-Agassiz 1
CH-2000 Neuchâtel
Bureau B.2.N.09

Domaines de recherche

  • Histoire sociale, histoire culturelle
  • Histoire contemporaine
  • Histoire des transports et de la mobilité
  • Histoire globale/World History
    Canada, Suisse, France

 

Titres et distinctions

  • Docteur en histoire de l’Université Lumière Lyon 2 & de l’Université Laval (Québec)