Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Grégoire Bron

Après une licence en histoire à l'Université de Genève obtenue en 2006, j'ai effectué un master et un doctorat en cotutelle à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (Paris) et à l'Institut Universitaire de Lisbonne (Portugal) sous la direction des professeurs Gilles Pécout (EPHE) et Fátima Sá e Melo Ferreira (IUL). Ma thèse, soutenue à l'automne 2013, s'intitule Révolution et nation entre l'Italie et le Portugal. Les relations politiques luso-italiennes des Lumières à l'Internationale libérale de 1830. Elle porte sur la mobilité politique libérale entre la péninsule italienne pré-unitaire et le Portugal dans le contexte de l'internationalisation du libéralisme révolutionnaire sous la Restauration, et interroge son impact sur l'évolution des cultures politiques du Risorgimento italien.

Parallèlement à mes recherches de doctorat, j'ai assumé des activités d'enseignement au département d'histoire générale de l'Université de Genève pendant deux ans (2010-2012) et je collabore à un projet d'édition des documents préparatoires de l'Acte de Médiation (1803), dirigé par le Prof. Victor Monnier, du département d'histoire du droit de l'Université de Genève.

A l'Université de Neuchâtel, où je suis engagé comme assistant d'enseignement et de recherche post-doctorant depuis le semestre d'automne 2014, j'assure, en collaboration avec Francesco Garufo, le cours d'introduction aux études d'histoire, et je développe un projet de recherche consacrée à l'évolution du républicanisme italien de la première moitié du XIXe siècle, dans une perspective transnationale qui s'intéresse particulièrement aux contacts provoqués par l'exil politique du Risorgimento avec les cultures politiques suisse, française et britannique.

Principales publications

  • « Il Mediterraneo dei Portoghesi all'inizio del XIXº secolo : diplomazia e internazionalismo liberale, 1808-1835 », Daedalus. Quaderni di Storia e Scienze sociali, n° 5, 2014, p. 119-142. Lire en ligne.
  • « Penser le Risorgimento italien depuis l'exil: l'exemple du libéral piémontais Giacomo Durando (1807-1894) », Cahiers de la Méditerranée, n° 82, 2011, p. 47-56
  • « Un manuscrit inconnu de Giacomo Durando: De la colonisation des troupes étrangères en Portugal (1834) », Mélanges de l'Ecole Française de Rome. Italie et Méditerranée, n° 122/1, 2010, p. 207-230.
  • « The Exiles of the Risorgimento: Italian Volunteers in the Portuguese Civil War (1832-1834) », in Journal of Modern Italian Studies, n° 14/4, décembre 2009, p. 427-444.
  • « Entre Pufendorf et Rousseau : Pierre Fatio et le débat sur la souveraineté à Genève en 1707 », in Genève et la Suisse dans la pensée politique. Actes du XVIIIe colloque de l’A.F.H.I.P., Aix-en-Provence, Presses Universitaires d'Aix-Marseille, 2007, p. 353-371.

Post-doc

Contact

Bureau B.1.N.09
Espace Louis-Agassiz 1
CH-2000 Neuchâtel
gregoire.bron@unine.ch

Titres et distinctions

  • 2006 Licence ès lettres ; Université de Genève
  • 2007 Master 2 ; EPHE/IUL
  • 2013 Doctorat ; EPHE/IUL