Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Pierre Siegenthaler

Après des études en littérature antique et en histoire à l’Université de Neuchâtel, j’occupe depuis 2010 le poste d’assistant en philologie classique et littérature latine pour la chaire du Professeur Jean-Jacques Aubert.

Thèse de doctorat

Ayant travaillé sur l’épigramme antique dans le cadre de mon Master, j’ai entrepris une thèse de doctorat sur les Aenigmata Symposii, dont le titre provisoire est Cultures classique et chrétienne dans les Aenigmata Symposii : une intertextualité à deux niveaux. Mon ambition principale, sur l’appui de l’important travail fourni par Bergamin (2005), sera de cerner au mieux si le rapport de cohabitation/confrontation que l’on peut relever par rapport à ces deux univers culturels (le classique, explicite, et le chrétien, latent) se ressent également dans la réutilisation et la valorisation de leurs matériaux littéraires respectifs au sein des Aenigmata : est-il possible, à partir des différents types de références mises en œuvre, d’identifier un mode de citation utilisé spécifiquement pour un univers littéraire et pour l’autre ? Dans quelle mesure le matériel de l’un et de l’autre est-il détourné de sa signification primitive ? Peut-on identifier des usages parodiques ou ironiques des modèles et si oui, desquels et dans quels buts ? La mise en scène d’une rivalité entre les deux univers littéraires est-elle perceptible ? Par extension, est-il possible de définir les éléments fondamentaux d’une poétique particulière chez Symposius dans sa réception de ces différents héritages ?

Autres domaines

Groupe de Théâtre Antique (GTA)

Depuis 1989, le Groupe de Théâtre Antique de l’Université de Neuchâtel se donne pour mission d’aborder la littérature ancienne à travers la perspective du jeu scénique. Dans cette optique, le groupe de philologues du GTA, s’appuyant sur les recherches les plus récentes, produit ses propres traductions, adaptées à la scène contemporaine et au grand public. La troupe, constituée d’étudiants de l’Université de Neuchâtel, se charge ensuite, sous la houlette d’un metteur en scène professionnel, de leur donner vie, sans prétendre à l’illusion d’une reconstitution historique. Cette approche pratique laisse entrevoir une meilleure compréhension des textes dramatiques antiques, trop souvent étudiés pour leur seule dimension littéraire.
Depuis 2006, je m’investis en tant qu’acteur et traducteur au sein du GTA. J’ai notamment dirigé la traduction du Rudens de Plaute (2012-2013). www.unine.ch/gta

Reacting to the Past

Mis en place en 2009 à Neuchâtel,  Reacting to the Past est une forme d’enseignement alternative que nous sommes les seuls à offrir en Europe. Il s’agit d’un jeu élaboré, situé dans le passé, dans lequel les étudiants assument des rôles reposant sur des textes classiques de l’histoire des idées. La méthode cherche à replonger les étudiants dans le passé et à promouvoir la confrontation avec de grandes idées, elle vise à améliorer leurs compétences intellectuelles et académiques. Lancé par le Barnard College en 1996, le projet est supporté par un consortium de collèges et d’universités américaines. Accès au site officiel du programme Reacting to the Past.
 

Assistant doctorant

Contact

Espace Louis Agassiz 1
CH-2000 Neuchâtel
Bureau 2.O.14
Tél. : +41 32 718 17 84

Domaines de recherche

  • Epigramme antique   
  • Théâtre latin