Fermer
_flsh_histoire_choix.jpg

Loïc Chollet

Après avoir obtenu mon titre de Master ès lettres et sciences humaines à l’Université de Neuchâtel en automne 2010, j’ai commencé une thèse au titre provisoire de Les Sarrasins du Nord : connaissances et représentations du monde balte dans l’Occident médiéval.
Ma thèse de doctorat porte principalement sur la perception occidentale de l’ensemble baltique, et plus particulièrement du Grand-duché de Lituanie, dernier Etat païen d’Europe (fin du XIVème siècle – début XVème). Au travers de récits de voyages, d’œuvres littéraires, de chroniques, d’encyclopédies ou de lettres diplomatiques, j’observe les différentes façons dont l’élite intellectuelle et aristocratique de France, d’Angleterre ou d’Italie parlait de la Lituanie païenne puis chrétienne ; les contacts avec cette lointaine région balte passaient essentiellement par la participation aux croisades menées aux côtés de l’Ordre Teutonique contre les derniers païens du continent, mais aussi par les contacts diplomatiques qui reliaient le Grand-duché de Lituanie et le royaume de Pologne à la papauté et aux cours d’Europe occidentale. J’ai eu l’occasion d'aborder ces thématiques lors de l’écriture de mon mémoire de Master : Paul Vladimir (Pawel Wlodkowic) au concile de Constance : une tradition de tolérance religieuse en Pologne et en Lituanie, soutenu en mai 2010.
Plus largement, mes recherches portent sur le traitement de la différence religieuse aux marges de l’Europe médiévale, la représentation de l’altérité culturelle ainsi que les contacts de l’Occident chrétien avec ses voisins « infidèles » ou « schismatiques ».
Depuis août 2011, je travaille comme assistant doctorant en histoire médiévale à l’Université de Neuchâtel. De 2012 à 2014, j’ai été chargé de l’organisation et de la présidence du S-MASH (Séminaire de recherche de la Maison des Sciences Historiques), conjointement avec Joël Jornod, et de 2013 à 2014, j’ai collaboré à l'organisation du Cours transversal en histoire avec le Professeur Olivier Christin, Fabrice Flückiger puis Francesco Garufo. En automne 2014, j’ai eu l’occasion de mener des recherches à l’Université de Gdansk (Pologne), grâce à une bourse obtenue par le Musée d’Histoire Polonaise de Varsovie. Tout en me concentrant actuellement sur mes activités scientifiques, je continue d’intervenir ponctuellement dans plusieurs cours ou séminaires de l’Institut d’histoire.
 



 
 

Quelques publications

Quelques publications

  • Rasa MAŽEIKA – Loïc CHOLLET, « Familiar Marvels? French and German Crusaders and Chroniclers Confront Baltic Pagan Religions », Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, vol. 43, 2016 (à paraître).
  • Loïc CHOLLET, « Croisade ou évangélisation ? La polémique contre les Chevaliers Teutoniques à l’aune des témoignages des voyageurs français de la fin du Moyen-Âge », Ordines Militares. Yearbook for the Study of the Military Orders, vol. 20, 2015, p. 175-203.
  • Loïc CHOLLET, « D’une cohabitation à l’autre : controverses autour des Chevaliers Teutoniques et de la Samogitie, dernière province païenne d’Europe (1398-1417) », dans C. MAURER, C. VINCENT (dir.), La coexistence confessionnelle en France et en Europe Germanique et Orientale du Moyen Age à nos jours, coll. « Chrétiens et Sociétés. Documents et Mémoires n° 27 », LARHRA, Lyon, 2015, p. 191-205.
  • Loïc CHOLLET, « Les "Voyages en Prusse" vus de France : la perception de la croisade contre la Lituanie dans quelques sources francophones (1384-1414) », Studia z Dziejów Średniowiecza, vol. 19, 2015, p. 51-80.
  • Loïc CHOLLET, « Vom Friedenverträgen bis zum Konzil von Konstanz: Schemaiten und die Rechtliche Stellung von Heidnischen Völkern », dans A. BUES, J. GRABOWSKI, J. KROCHMAL, G. VERCAMER, H. WAJS (dir.), Od traktatu kaliskiego do pokoju oliwskiego. Polsko–krzyżacko–pruskie stosunki dyplomatyczne w latach 1343–1660 / Vom Frieden von Kalisch bis zum Frieden von Oliva. Diplomatische Beziehungen zwischen dem Königreich Polen und dem Deutschen Orden/Herzogtum Preußen in den Jahren 1343–1660, Varsovie, DiG, 2014, p. 227-240.
  • Loïc CHOLLET, « Ecrire l’histoire de la conquête : l’utilisation de l’histoire dans la polémique contre l’Ordre Teutonique au sujet des droits des infidèles (1386-1418) », Hereditas Monasteriorum, vol. 4, 2014, p. 17-47.
  • Loïc CHOLLET, « Paul Vladimir et le Ius Gentium polonais: un droit de résistance au début du XVème siècle ? », dans P. ARABEYRE  et K. FIORENTINO (dir.), Résistances au droit et droit de résistance : Actes du colloque international de Lausanne organisé par la Société pour l’Histoire du Droit et des Institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands  (MSHDB), Vol. 69, 2012, p. 43-67.

Assistant doctorant

Contact

Espace Louis Agassiz 1
CH-2000 Neuchâtel
Bureau B.1.N.06
loic.chollet@unine.ch
Site Academia.edu

Domaines de recherche

• Voyageurs nobles
• Croisades tardives
• Perception des peuples non chrétiens
• Christianisation de l’espace baltique
• Histoire de l’Europe du Centre-Est
• Textes littéraires et images comme sources historiques

Titres

  • Master ès lettres et sciences humaines ;
    Université de Neuchâtel, 2010.