Fermer
_flsh_geo_choix.jpg

Thèse en cours

Sophie Marchand

CV (pdf)

Domaines d'intérêts: projets urbains, aménagements de front d'eau, nature en ville, développement durable, politique de l'eau, renaturation, participation/concentration.

Thèse inscrite sous la direction du Professeur Ola Söderström

L'URBANITE DE LA NATURE: LE RAPPORT AU FLEUVE DANS L'URBANISME ET L'AMENAGEMENT DE 3 VILLES DU BORD DU RHÔNE.

L'objectif de cette recherche est de se questionner sur la place de la nature en ville à une époque où la notion d'espaces naturels multifonctionnels remplace petit à petit celle d'espaces verts. Plus que de s'intéresser au concept de nature en lui-même, l'idée est d'étudier la nature en milieu urbain dans ses interactions objectives et subjectives avec les sociétés urbaines. A ce titre, les espaces fluviaux représentent un objet d'étude particulièrement intéressant car ils sont depuis toujours parfaitement intégrés à de nombreuses grandes villes et ces dernières sont obligées de prendre en compte ces espaces naturels dans leur plan d'urbanisation. Ce sont aussi des espaces intimement liés à l'histoire de la ville et de la société urbaine, amenant les habitants à s'intéresser particulièrement à leurs aménagements. L'idée est donc d'étudier plusieurs projets de réaménagement riverain émanant de différentes villes bordant le Rhône afin d'aborder la problématique de la nature en ville et plus particulièrement de la façon dont concilier et maintenir les fonctions de récréation et de conservation de l'espace fluvial.

Cette recherche pose donc plusieurs questions d'actualité. Comment aménager la ville tout en développant un environnement de qualité ? Quelles nouvelles pratiques peut-on utiliser pour aménager et gérer des espaces naturels tels que fleuves, lacs ou autres espaces riverains ? Comment aménager ces espaces en prenant en compte leurs fonctions tant culturelles que naturelles, économiques et esthétiques ?

Au niveau théorique, cette étude s'inscrit aussi au coeur du débat scientifique sur l'articulation entre les concepts de nature et de culture. Ceci nous amènera à nous interroger sur la pertinence d'une approche pluridisciplinaire, alliant sciences naturelles et sciences humaines, pour traiter de la gestion des espaces naturels en milieu urbain.