Fermer
_flsh_geo_choix.jpg

Thèse en cours

Patrick Durrer

CV

 

Domaines de recherche

Aménagement du territoire ; projets urbains durables ; gouvernance du territoire ; politique énergétique ; énergies renouvelables ; développement territoriale; protection des ressources naturelles.

Projet doctoral inscrit sous la direction du Prof. Pierre-Alain Rumley:

Energies renouvelables et développement territorial : quelle gouvernance pour la Suisse ? (titre provisoire)

Liant deux domaines en pleine évolution, les énergies renouvelables et l’aménagement du territoire, cette recherche a pour objectif de mieux comprendre le phénomène de la décentralisation de la production électrique et ses conséquences pour le développement territorial suisse.

La Suisse possède une longue histoire en matière de production électrique. La récente volonté politique de quitter l’ère du nucléaire bouleverse toutefois les habitudes et soulève de nouvelles problématiques territoriales. Actuellement, les différents projets de développement d’infrastructures de production de courant vert en Suisse sont, à quelques exceptions prêt, encore dans leur phase test ou en voie de planification et d’élaboration. Mais déjà ils soulèvent des questionnements portant sur le développement territorial et le rôle que les citoyens, les collectivités locales et les cantons peuvent y jouer. Des problématiques telles que la protection du paysage, la sauvegarde des ressources naturelles et de la biodiversité ou encore les conflits d’usages en termes d’occupation du sol dans un contexte d’urbanisation croissante sont régulièrement mis en avant dans les médias et dans les débats politiques et citoyens. Se pose alors la question de la place des énergies renouvelables, et notamment de « l’électricité verte », dans le débat entre préservation de la nature et urbanisation du territoire suisse.

Une meilleure compréhension de ces problématiques territoriales semble donc nécessaire. En effet, l’ingénierie en matière d’énergie a fait l’objet de nombreuses publications et recherches. En parallèle, de nombreux rapports d’experts ont été publiés par les différentes administrations, ainsi que par les organisations professionnelles et citoyennes du pays en matière de potentiel énergétique. Toutefois, la recherche portant sur les dimensions sociales et territoriales de la production électrique n’en n’est qu’à ses débuts.

En optant pour une méthodologie qui privilégie le travail de terrain, les entretiens d’acteurs, l’analyse de documents, l’observation et la participation à des réunions de citoyens et d’autorité locales en matière de planification énergétique et territoriale, sans oublier les données quantitatives disponibles, ce projet doctoral propose de développer des analyses de cas en Suisse-romande, région particulièrement diversifiée et intéressante en terme de production électrique et d’urbanisation. Ces analyses permettront de souligner les logiques des acteurs territoriaux en les mettant en perspectives avec les logiques institutionnelles (outils de l’aménagement du territoire, réglementations en vigueur, objectifs politiques, contraintes économiques au niveau du territoire, etc.) qui caractérisent ces projets. Ceci sera fait dans les principaux domaines de la production électrique renouvelable.

En développant une compréhension des catégories à partir desquelles les acteurs d’un territoire donné entretiennent un rapport plus ou moins compliqué avec ces projets de production de courant vert dans un contexte d’urbanisation du territoire, cette recherche doctorale permettra de mieux saisir les rapports complexes qui existent entre planification territoriale et planification énergétique au niveau de la Suisse-romande, un territoire fortement imbriqué dans le contexte national et européen.