Fermer
_flsh_ethno_choix.jpg

Master (Maîtrise universitaire)

Pilier "Anthropologie"

Objectifs

L'anthropologie s'intéresse à la diversité des activités et des productions humaines qu'elles soient socio-culturelles, matérielles, politiques ou religieuses. Elle étudie leurs variations et leurs historicités propres, mais aussi leurs dimensions universelles et leurs modes de circulation à l'échelle globale. Observateur et traducteur de cette diversité, l’anthropologue cherche constamment à rendre familier ce qui est étranger, et étranger ce qui est familier.

Le pilier "Anthropologie" du Master en Sciences Sociales offre l’opportunité aux étudiant-e-s ayant certains acquis en sciences sociales d'approfondir leurs connaissances de la discipline et de ses méthodes. Il propose un regard critique sur les transformations rapides de nos sociétés contemporaines, à travers une remise en question des repères simplificateurs tels que "modernité vs tradition" ; "pays développés vs. sous-développés", "local vs. global" ou encore "nature vs.culture".

Etroitement liées aux projets de recherche de l’équipe de l’Institut, l'offre de cours traite d' une diversité d'enjeux contemporains tels que le développement, l’environnement, les institutions, les droits humains ou encore les nouveaux mouvements sociaux et nouvelles formes de spiritualités. Les enseignements tirent également profit de relations privilégiées entre l’Institut d’ethnologie (IE) et le Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN) avec des enseignements et travaux pratiques en ethnomuséographie, ethnomusicologie et anthropologie visuelle.

Point fort du pilier, les étudiant-e-s peuvent également s’initier aux divers champs possibles d'application de l'anthropologie à travers deux orientations professionnalisantes : « Les métiers de la culture » et « Anthropologie & développement » (voir ci-dessous).

Les enseignements se présententt sous forme de séminaires et privilégient la participation active des étudiant-e-s, y compris sous forme de micro-enquêtes de terrain, d’échanges méthodologiques et de discussions théoriques approfondies.

Le mémoire occupe une place centrale dans la formation et l’encadrement des étudiant-e-s. L’immersion de longue durée dans un groupe social donné, la micro-échelle d'analyse, ainsi que le développement d’une posture réflexive sont pour les étudiant-e-s l’occasion d’acquérir les outils permettant de penser les spécificités de la démarche ethnographique et épistémologique de la discipline. A travers les différentes étapes de leurs mémoires de MA, ils/elles deviennent des spécialistes d’une thématique donnée.

Structure et organisation

Le pilier « Anthropologie » s'inscrit dans le programme interdisciplinaire de Maîtrise universitaire en Sciences sociales (MA ScS). Le MA ScS se compose en premier lieu d'un tronc commun interdisciplinaire qui réunit des enseignements thématiques ou transversaux aux différentes sciences sociales. En second lieu, les étudiant-e-s choisissent un pilier spécifique parmi les disciplines offertes dans ce cadre : anthropologie, géographie humaine, migrations et citoyenneté, psychologie et éducation ou sociologie.
Comme tous les piliers dans le MA ScS, l'anthropologie peut être suivie comme pilier principal (60 ECTS) ou secondaire (30 ECTS).
Plusieurs possibilités dans le cadre d’un MA à 120 ECTS sont offertes :
Il existe différentes possibilités de renforcement supplémentaire par adjonction d'un bloc libre (30 ECTS) au cursus (menant à un MA de 120 ECTS). La composition de ce supplément est laissée au choix des étudiant-e-s.

Dans le cadre de ce bloc libre, deux orientations uniques en Suisse et deux options spécifiques sont proposées au sein du pilier. Elles invitent les étudiant-e-s à s’initier à quelques champs d'applications de l'anthropologie, avec la possibilité de réaliser des expériences ou stages pratiques.
 

 

  • Spécialisation "Métiers de la culture"

    Liée aux collaborations étroites entre l’Institut d’ethnologie (IE) et le Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN), elle est conçue autour d’exercices visant à former les étudiant-e-s dans trois domaines d’activité propres aux institutions culturelles : la réalisation d’exposition, la production et la gestion de matériaux audiovisuels, la mise en scène d’événements culturels (festivals de musique, performances, installations).

  • Spécialisation "Anthropologie et développement"

    Combinant postures critique et appliquée, cette orientation mobilise les outils de l’anthropologie pour penser les projets de développement et de solidarité internationale, et les modèles de société qu’ils véhiculent.

  • Option "terrain intensif"

    L'option "terrain intensif" correspond à un travail de terrain mené dans le cadre de la réalisation du mémoire de maîtrise nécessitant l'acquisition de compétences particulières.

  • Option "ethno-biologie"

    Cette option offre aux étudiant-e-s la possibilité de valider 30 ECTS dans diverses filières de MA en biologie pour poursuivre une approche interdisciplinaire qui fait suite au BS en biologie–ethnologie.

Toute personne pouvant justifier d'une formation équivalente à 60 crédits (ECTS) en ethnologie/anthropologie peut accéder sans condition au cursus de maîtrise en sciences sociales (MA ScS) pilier anthropologie. Pour les candidat-e-s qui ne rempliraient pas cette condition, un rattrapage des connaissances de bases en ethnologie/anthropologie sera demandé. Il consistera en un programme de cours de niveau bachelor - défini en fonction de leur dossier de candidature et de leur formation préalable - à hauteur maximale de :

  • 60 ECTS pour un pilier principal ou renforcé
  • 40 ECTS pour un pilier secondaire.

Pour plus de plus amples informations sur les conditions d'admission vous pouvez consulter les pages suivantes :

 

Contact

Responsable du MA ScS Anthropologie:

 Prof. Marion Fresia
 tél. +41 (0)32 718 17 18
 marion.fresia@unine.ch

 

Assistant responsable du MA:

Julie Perrin

julie.perrin@unine.ch