Fermer
ethnologie_banniere_2015.jpg

Mandats

Refugee education global review

Mandat de recherche du Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (Policy development and evaluation service)

Durée : 2010-2012 // lien de l'étude

Dans le cadre d'une évaluation globale de l'accès à l'éducation pour les enfants placés sous mandat du HCR, l'Institut d'ethnologie a été mandaté pour la réalisation de trois études de cas en Ouganda, en Mauritanie et en Malaise. Ces études se sont penchées sur le fonctionnement quotidien de trois type d'écoles: des écoles de réfugiés coordonnées par le HCR dans une situation de camp (Ouganda), des écoles communautaires coordonnées clandestinement par des réfugiés (Malaisie) et des écoles publiques accueillant principalement des rapatriés (Mauritanie). Chaque étude se présente comme une analyse fine des représentations, des pratiques et du vécu quotidien des acteurs impliqués dans la construction du champ scolaire et la manière dont elles s'articulent, entrent en tension ou se confrontent.  
Ces études de cas ont servi de base à l'identification d'un ensemble de contraintes mais aussi de stratégies institutionnelles et individuelles lié à l'accès à une éducation de "qualité" en situation de mobilité et de fuite.
 
Equipe de recherche
Prof. Sarah Dryden-Peterson  (Harvard Graduate School of Education), responsable de l'étude globale
Prof. Marion Fresia (Institut d'ethnologie), coordinatrice des études de cas et direction des mémoires
Laura Rezzonico, (mémorante), en charge de l'étude de cas sur la Mauritanie
Joanna Rahman, (mémorante), en charge de l'étude de cas sur la Malaisie
Manon Wettstein (mémorantes), en charge de l'étude de cas sur l'Ouganda

 

West Africa as a migration and protection area.

Mandat de recherche du Haut Commissariat des Nations-Unies aux Réfugiés (division de la protection internationale).

Durée: 2008 //  Lien de l'étude
En vue de la préparation d'une conférence régionale organisée conjointement par le HCR, l'OIM et la CEDEAO sur le thème de la "Protection des réfugiés et migration internationale en Afrique de l'Ouest" (Dakar, novembre 2008), le HCR a confié à l'Institut d'ethnologie le mandat de préparer une étude de synthèse sur l'évolution des dynamiques migratoires ouest-africaines depuis les vingt dernières années, et leur articulation avec la sécurisation croissante des politiques d'immigration européennes.
 
Cette étude s'est appuyée sur des données de seconde main ainsi que sur des enquêtes de terrain menées au Sénégal et au Ghana auprès de migrants et réfugiés ouest-africains, des autorités nationales en charge de la gestion de la migration et de l'asile, et des réseaux locaux d'intermédiaires de la mobilité (ou "passeurs"). Elle inclut une analyse des décalages entre normes officielles et normes pratiques en matière de politiques d'asile et de gestion migratoire à l'échelle régionale, et souligne l'influence de l'agenda européen en matière de lutte contre l'immigration irrégulière sur certaines dynamiques locales comme par exemple la criminalisation de la figure historique de l'intermédiaire du "jatigui", l'émergence de la catégorie, stigmatisante, du "clandestin" dans plusieurs pays de la sous-région, et l'accélération de la mise en place de systèmes nationaux de détermination du statut de réfugié qui semblent être mobiliser plus comme un instrument d'exclusion que de protection.
 
Equipe de recherche
Prof. Marion Fresia, responsable principale 
Florianne Charriere, (mémorante) en charge de deux études de cas (Sénégal, Ghana)

 

autres infos

2008

"La démocratie participative au Mozambique". Mandat de recherche avec l'OSEO. Veronica GOMEZ (chercheure), Ellen HERTZ (directrice de mémoire)

Contacts

Pour toute information liée à la possiblité de mandater l'Institut d'ethnolgie vous pouvez contacter Patricia Demailly ou directement un membre de l'équipe