Fermer

Cafés scientifiques 2016

Face au rapt parental d'enfants, la médiation?

Mercredi 20 avril 2016

Chaque année dans le monde, le nombre d’enlèvements parentaux internationaux d’enfants augmente. En 2014,  la Suisse a adressé à des Etats étrangers  50 demandes de retour d’enfants déplacés et a été saisie de 38 demandes d’Etats étrangers, sans compter les cas qui concernent des pays non signataires des Conventions de La Haye et les situations non déclarées. Conséquence de l’augmentation des mariages mixtes et des séparations, ce type de «rapt» suscite bien des questions sur le plan légal. Comment comprendre ce qui se passe ? Que faire lorsque les cultures familiales et juridiques sont si différentes qu’aucune solution commune ne se présente et qu’aucune autorité n’est susceptible de s’imposer aux parties ? Dans ces situations inextricables, la médiation paraît une solution d’avenir, prônée dans un récent ouvrage coédité par Christine Guy-Ecabert, professeure de droit à l’UniNE.

Avec:

  • Elisabeth Volckrick, professeure émérite, communication et sociologie, Université catholique de Louvain (B)
  • Katharina Jeger, licenciée en droit, médiatrice, coprésidente de l’Association suisse de la médiation familiale,  Fribourg
  • Victor F. (nom d’emprunt), père d’un enfant enlevé
  • Christine Guy-Ecabert, professeure de modes amiables de règlement des conflits, UniNE
     

 Modération: Igor Chlebny, CaféIN

Rapt parental

Retour

Date et heure

mercredi 20 avril 2016
de 18h à 19h30

 

A la cafétéria du bâtiment principal
Av. du 1er-Mars 26
Neuchâtel

 

Entrée libre !

Contact

Bureau presse et promotion
Tél. 032 718 10 40
bureau.presse@unine.ch