Fermer

Ecologie chimique

Chemical Ecology Competence Centre 

Le Centre de Compétence en Ecologie chimique (C3E) a été créé comme successeur du Pôle de Recherche National Plant Survival (2001-2013), dans lequel la recherche en écologie chimique jouait un rôle dominant. L'écologie chimique est un domaine hautement interdisciplinaire qui touche aux interactions à médiation chimique qui existent entre les organismes. Cela concerne, entre autres, des chimistes qui identifient et synthétisent des substances bioactives, des physiologistes qui étudient la biosynthèse et la perception de ces produits chimiques chez les plantes et les animaux, mais aussi des écologistes qui examinent les effets des interactions à médiation chimique au niveau des individus et des écosystèmes. L'écologie chimique concerne tous les organismes, des bactéries aux êtres humains, et a donc des répercussions pour toute la biologie. Avant tout, la recherche possède un grand potentiel pour des applications dans le contexte de la sécurité de la nourriture, de la gestion des écosystèmes ainsi que dans la santé humaine et animalière.

Actuellement C3E regroupe sept laboratoires à la faculté des sciences de UniNE. Il est étroitement associé avec la plateforme neuchâteloise de chimie analytique (NPAC) qui a été crée simultanément et qui offre des services analytiques mondialement aux institutions de recherche et aux industries. Ensemble avec des partenaires aux autres universités suisses, nous aspirons à mener de la recherche internationalement reconnue et offrir un enseignement en écologie chimique au plus haut niveau possible.

Actualités

Postes de doctorant(e)s en écologie chimique/chimie des produits naturels

Le laboratoire de chimie bioanalytique récemment établi à l'Université de Neuchâtel cherche des candidat(e)s hautement motivé(e)s pour plusieurs projets de thèses doctorales sur la communication chimique et le métabolisme secondaire de nématodes. PDF

 

Leçon inaugurale
2 novembre , 18:15
UniMail , Auditoire Louis-Guillaume

Les effects des gradients écologiques sur la biodiversité et les interactions entre espèces
Sergio Rasmann , Université de Neuchâtel