Fermer

Programme des cafés scientifiques 2009

Vin: le pouvoir du terroir
mercredi 21 janvier 2009


Des quelques boissons qui règnent sur les palais mondiaux, le vin est celle qui cultive sans doute le mieux les paradoxes. Souvent plantées sur des terres ingrates, gorgées de molécules qui en d'autres contextes repousseraient le chaland, les grappes et le vin qu'on en tire n'en jouissent pas moins d'une image noble, de civilité et de culture. Des millénaires d'habitude et de discours viticoles ou oenologiques sont-ils à l'origine d'une mythologie qui enflerait de manière disproportionnée la part du miracle agronomique? Qu'en dit la science?

Avec la participation de:
Jean-Denis Perrochet, vigneron-encaveur
Thierry Grosjean, vigneron-encaveur
Elena Havlicek, chercheuse à l'Université de Neuchâtel et spécialiste des sols.
Modération: Pierre Thomas, Journaliste spécialisé

GPS: S KE G LA P? encore moyen d'avoir la paix? La technologie suit-elle nos déplacements à la trace?
Mercredi 11 février 2009

Tout quidam dans une grande ville serait filmé des centaines de fois à son insu par des caméras fixées un peu partout : à l'entrée des banques, dans les gares, les centre commerciaux... Tout appel via un téléphone mobile dénonce la position de l'utilisateur. La technologie est désormais au service de la surveillance, les moyens de localiser les individus se multiplient. Où mettre les limites? Des réponses avec des spécialistes de la protection de la sphère privée et des techniciens du positionnement par satellite, qui feront aussi le point sur Galileo, le GPS européen, prêt à se déployer au dessus de nous...

Avec la participation de:
Pierre-André Farine, Laboratoire d'électronique et de traitement du signal, EPFL IMT NE
Pascal Luthi, chef planification et information, Police neuchâteloise
Elsa Dordi, conseillère juridique, Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT)
Pascal Viot, sociologue, Groupe d'Etude de la Spatialité des Risques (ESpRi), EPFL
Modération: Igor Chlebny, CaféIN

Désolé, votre maladie n'est pas rentable. Maladies très répandues mais malades pauvres : la recherche sans état d'âme?
Mercredi 11 mars 2009

La recherche médicale ne se consacre qu'à 10% à peine aux maladies touchant les pays en voie de développement. Celles-ci affectent pourtant 90% des personnes souffrantes sur Terre ! Parmi ces maladies dites à raison "négligées" : la malaria, la tuberculose ou la cécité des rivières.
Faut-il se résoudre à une situation injuste mais économiquement défendable? La recherche a-t-elle le droit, fondamentalement, de concentrer ses efforts sur les maladies plus rentables qui n'affectent qu'un dixième des humains? Ou peut-on la contraindre à se pencher davantage sur les problèmes de santé des plus démunis?

Avec la participation de:
Rebecca Stevens, directrice des Affaires publiques de l'Initiative Malaria de Novartis Pharma AG
Isabelle Segui-Bitz, présidente du conseil d'administration de Médecins sans Frontières
Beatrice Stirner, chercheuse en droit de la santé à l'Université de Neuchâtel et spécialiste des maladies négligées
Dr Jean-Robert Ioset, Discovery Coordinator de l'organisme à but non lucratif Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDi)

Nucléaire: vers un nouveau boom? L'atome est-il la seule réponse à notre consommation énergétique croissante?
Mercredi 8 avril 2009

Le prix du pétrole prend l'ascenseur. Nos émissions de gaz font perdre la tête au climat. Et avec ça, nos besoins énergétiques ne cessent d'augmenter ! Ces évolutions jouent-elles en faveur d'un redéploiement du nucléaire? Avons-nous le choix? Les solutions inspirées du développement durable font-elles le poids face à la force nucléaire? La planète bleue joue-t-elle avec le feu?

Avec la participation de:
Meinert Rahn, responsable du stockage géologique à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (ENSI)
Nicolas Wyrsch, chef de projet au Laboratoire de photovoltaïque de l'Institut de microtechnique de Neuchâtel
Michael Plaschy, responsable du département de gestion des actifs de production nucléaire pour Alpiq
Lionel Perret, représentant pour la Suisse romande de l'organisation de promotion de l'énergie éolienne Suisse Eole

DA SECURI CODE
Jusqu'où les secrets de nos cartes, ordinateurs, etc. sont-ils inviolables?

Mercredi 13 mai 2009

A l'heure des paiements électroniques généralisés par carte en magasin ou sur Internet, du e-banking popularisé, de la lecture de son e-courrier via wi-fi, ne sommes-nous pas en train d'ouvrir notre porte-monnaie et notre intimité au tout venant? Car même si l'art de la cryptographie ne cesse de progresser, que les clés de codage s'améliorent et qu'Internet voit se multiplier les zones sécurisées, les barrières semblent inexistantes pour les Arsène Lupin de la Toile. En viendra-t-on à bout grâce à la cryptographie basée sur les lois de la physique quantique, qui promet des codes secrets inviolables?

Avec la participation de:
Pascal Felber, professeur d'informatique, Université de Neuchâtel
Jean-Marc Solleder, ingénieur, sécurité des systèmes informatiques, scrt.ch
Nicolas Rosenthal, avocat, e-droit.ch
Grégoire Ribordy, physicien, CEO de ID quantique, Genève

Propres, mais pas forcément en ordre. Sommes-nous allergiques à l'excès d'hygiène?
Mercredi 9 septembre 2009

Les cas d'allergies ont, au cours des récentes décennies, fortement augmenté dans les pays industrialisés. Les différences observées selon les régions ou l'environnement ont pu suggérer que plus l'hygiène est importante, plus les organismes courent le risque de développer des réactions incongrues ou excessives à des éléments de leur environnement. Mythe ou réalité? L'hygiène nous joue-t-elle vraiment un sale tour? Si oui, de quelle manière? Sinon, quelles autres causes peut-on imaginer? En compagnie d'allergologues et de biologistes, une heure et demie pour faire un peu le ménage autour d'une question... irritante.

Avec la participation de :
Prof. François Spertini, médecin-chef, Service d'immunologie et d'allergie, CHUV, Lausanne
Dr Catherine Hammann, médecin, spécialiste en allergologie et immunologie clinique, Neuchâtel
Sonia Tarnawski, microbiologiste, Université de Neuchâtel

Plus de quartier pour les villas ! Le bétonnage des campagnes va-t-il bientôt passer de mode?
Mercredi 14 octobre 2009

Les campagnes autour des villes se sont fortement développées ces dernières décennies grâce à l'implantation de quartiers de villas. Ce modèle d'habitat est toutefois de plus en plus remis en question en raison de la consommation de sol et du rôle prédominant de la voiture individuelle qu'il implique. Parallèlement, le vieillissement de la population, le phénomène des familles recomposées et d'autres tendances sociodémographiques tendraient à diminuer l'attractivité des communes périurbaines. Où mènent les tendances actuellement en matière d'aménagement du territoire? Quels enjeux guettent ces zones périurbaines? Comment aménager les quartiers de villas de manière plus durable?

Avec la participation de:
Pierre-Alain Rumley, ancien directeur de l'office fédéral du développement territorial et conseiller communal de Val-de-Travers;
Oscar Oppliger, président de la Région Val-de-Ruz, conseiller communal à Chézard-St-Martin;
Yves Bonard, géographe, urbaniste et chercheur à l'institut de géographie de l'Université de Lausanne;
Patrick Rérat, chargé d'enseignement et de recherche à l'institut de géographie de l'Université de Neuchâtel.
Modérateur : Jean-Luc Renck, écrivain scientifique

Génération clic-de-souris. Ils ont grandi avec l'informatique, vivent-ils à la vitesse de l'électron?
Mercredi 11 novembre 2009

L'informatique, Internet, les télécommunications procurent encore à certains une sensation magique... ou au contraire inquiétante. Mais pour les nouvelles générations qui ont grandi avec, ces outils revêtent un caractère juste banal: banalité des équipements, banalité de la proximité virtuelle, des ressources mémorisées (textes, sons, images...) ou des personnes, banalité de l'accès pratiquement instantané. L'espace et le temps ont été spectaculairement "comprimés" en moins de deux décennies. Avec l'utilisation massive des nouveaux médias et la structuration de leurs contenus - le règne du bref ! -, comment la perception du temps et des durées a-t-elle évolué chez les jeunes générations ? Avec quelles implications pour l'enseignement en particulier ?

Avec la participation de
Jean-Marie Gauthier, pédopsychiatre et docteur en psychologie clinique, Université de Liège
Thierry Karsenti, spécialiste des technologies de l'information et de la communication (TIC), Université de Montréal
Maurice Tardif, professeur à la Faculté des sciences de l'éducation, Université de Montréal
Modération : Jean-Luc Renck

A télécharger